1,2 milliard d'euros pour des produits d'épargne profitant à l'économie

27/05/14 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Source: Moneytalk

Depuis le lancement en janvier 2014 des prêts-citoyen thématiques, le secteur financier a récolté 1,198 milliard d'euros, note Febelfin.

Et d'ajouter qu'il pourrait bien parvenir à collecter plus de 3 milliards d'euros pour la fin de l'année. Ces fonds assortis d'un régime fiscal avantageux - précompte mobilier réduit de 15% - se traduisent par des financements en faveur de projets présentant une plus-value sociétale comme des investissements dans des écoles, des hôpitaux ou des centres culturels. Le prêt-citoyen est un produit d'épargne caractérisé par une vision à long terme, dont la durée minimale est de cinq ans. De fait, dans ce cadre, un établissement de crédit belge peut faire un appel à l'épargne par l'émission de bons de caisse (durée : cinq ans au moins et ne pouvant faire l'objet d'un remboursement avant l'expiration de ce délai, sauf en cas de décès; dont l'apport minimal par bon de caisse doit s'élever à 200 euros au maximum ;¿) ou l'ouverture de dépôts à terme, à savoir des dépôts de fonds à durée et taux d'intérêt préalablement fixés ou encore conclure des prêts interbancaires auprès d'un autre établissement. À ce jour, douze institutions financières investissent ces fonds pour les PME et pour le financement de projets socialement pertinents. Et c'est "au terme d'une année complète de fonctionnement, qu'il sera possible de voir comment les fonds récoltés ont été convertis concrètement en financements", explique Febelfin. (Belga)

Nos partenaires