52.000 euros pour le plan d'action en matière de lutte contre les violences entre partenaires

31/07/14 à 08:12 - Mise à jour à 08:12

Source: Moneytalk

Avec effets au 1er janvier 2014, un subside de 52.000 euros est alloué aux associations scientifiques de médecine générale, Domus Medica (26.000 euros) et la Société scientifique de médecine générale d'expression française (26.000 euros), et ce, dans le cadre de la mise en oeuvre du plan d'action national 2010-2014 en matière de lutte contre les violences entre partenaires.

Pour une période allant du 1er janvier 2014 au 30 juin 2014 inclus, l'État peut intervenir dans les frais de fonctionnement et de personnel de ces associations en vue d'apporter un soutien scientifique aux médecins généralistes par la rédaction et la mise à jour de recommandations de bonnes pratiques en matière de détection, de prise en charge et de suivi de la violence familiale. Mais aussi pour accomplir la sensibilisation des médecins généralistes à la problématique des violences intrafamiliales, l'encouragement à se former en la matière et le suivi des recommandations de bonnes pratiques, et enfin, l'élaboration des modules de formation professionnelle continue destinés aux médecins de famille relatifs aux recommandations développées par ces organisations scientifiques, ainsi que l'organisation de la mise en oeuvre et l'évaluation de ces formations. Seuls les frais de personnel et les frais généraux sont pris en considération. (Belga)

Nos partenaires