A quand la gratuité scolaire ?

25/06/14 à 08:37 - Mise à jour à 08:37

Source: Moneytalk

En Belgique, 420.000 enfants vivent sous le seuil de pauvreté : un sur quatre, en Wallonie, et quatre sur dix, à Bruxelles. Et si les aspects structurels liés au logement, à la santé nécessitent des politiques plus audacieuses, et ce, dans les deux Régions du pays pour enrayer l'appauvrissement, la question de l'enseignement ressort comme un enjeu central. Voilà pourquoi des acteurs sociétaux tels le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, la Ligue des familles, se fédèrent autour de la nécessaire réduction des coûts de la scolarité très élevés en Fédération Wallonie-Bruxelles, de l'enseignement maternel aux études supérieures.

Si cela a des conséquences sur le portefeuille du ménage, ce n'est pas sans conséquence sur la possible réussite de l'enfant. En outre, les frais qu'engendrent la journée à l'école et l'année scolaire renforcent stigmatisation, autocensure et dépression familiale. Dès lors, pour ces associations, la lutte contre le coût prohibitif de l'école constitue un premier élément que les politiques doivent prendre à bras le corps. Si le fait de tendre vers la gratuité scolaire ne constitue pas le seul élément pour garantir que l'école réussisse avec tous et réduise ainsi les inégalités, elle en constitue toutefois un des éléments clés. C'est pourquoi, ils demandent que les négociateurs intègrent dans les déclarations de politique régionale et communautaire ce chantier majeur pour la prochaine législature, à savoir la mise en place d'un groupe de travail qui réfléchira à la meilleure manière de procéder pour réduire ces coûts. (Belga)

Nos partenaires