Apple: la fin d'une icône?

25/01/13 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Moneytalk

Apple, la société fondée par Steve Jobs qui a fait fureur ces dernières années avec des innovations comme l'iPod, l'iPad et l'iPhone semble avoir complètement perdu le nord. Jeudi, le titre Apple a perdu 12,3 pour cent de sa valeur boursière.

Que se passe-t-il avec Apple? Depuis que la société est passée, au début des années 2000, d'un groupe consacré purement aux ordinateurs à un leader mondial dans le domaine de l'électronique pour consommateurs, elle a toujours rempli les attentes les plus folles. Avec l'iPod et le logiciel associé iTunes, Apple a totalement révolutionné l'industrie musicale et la tablette iPad semble également être un succès. Sans parler de l'iPhone, l'appareil avec lequel Apple a mené la vie dure aux producteurs de smartphones (Nokia en tête). Mais Steve Jobs voulait faire bien plus que cela : faire en sorte qu'à travers ces gadgets innovants, les consommateurs reviennent vers les ordinateurs Mac. Il semble toutefoid que depuis le décès de Steve Jobs, Apple a non seulement perdu sa figure charismatique mais aussi sa force d'innovation. La dernière version de l'iPhone (la cinquième) en est le meilleur exemple. L'appétit pour ce nouveau smartphone est beaucoup plus faible que pour les versions précédentes. Et cela se reflète dans le cours en bourse de l'entreprise. Depuis le lancement de l'iPhone 5 en septembre 2012, l'action Apple a perdu environ 35 pour cent de sa valeur. (MUA)

Nos partenaires