Branche 21 : négociez toujours les frais d'entrée !

27/04/15 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Moneytalk

Lorsque vous achetez une assurance-épargne de la branche 21, vous pouvez gagner beaucoup d'argent en négociant les frais d'entrées. Dans la pratique, que pouvez-vous obtenir ?

Branche 21 : négociez toujours les frais d'entrée !

© Thinkstock

Une assurance-épargne de la branche 21 vous offre aujourd'hui un rendement garanti de 1% à 1,5% par an, plus un bonus si le fonds sous-jacent fonctionne bien. Ce qui est bien plus bas qu'il y a quelques années, lorsque le rendement garanti se situait entre 2,5% et 3%. Malgré ce rendement actuel plutôt bas, la branche 21 reste un produit d'épargne intéressant pour l'épargnant prudent, car vous ne payez aucun précompte mobilier si vous ne réclamez pas l'argent au cours des 8 premières années. En ces temps de rendement bas, les frais revêtent aujourd'hui une importance capitale.

Taxes et frais

Lorsque vous investissez dans une assurance-épargne, vous payez 2% de taxe sur le montant total des primes versées. Cette taxe revient à l'état et est par conséquent non négociable. Outre cette taxe, vous devez encore payer des frais d'entrée qui peuvent atteindre 3%, voire même parfois 5%. Notez bien que les frais d'entrée mentionnés dans les prospectus ou sur le site web de votre assureur sont des montants maximums.

Négociez toujours les frais d'entrée !

Dans la pratique, nous constatons que les banquiers et les assureurs ne sont que trop heureux de se référer à ces coûts d'entrée (maximum) élevés - par exemple de 3% - pour une branche 21, pour ensuite vous donner une remise de 0,5 à 1 %. Mais vous avez encore une marge de négociation possible. Pour de gros montants, vous pouvez même descendre jusqu'à moins de 1%. En bref, retenez que les frais d'entrée affichés pour une branche 21 sont en fait les 'frais maximum' et que vous pouvez - et devez - toujours encore négocier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires