Déclaration fiscale: Ce n'est pas (toujours) une bonne idée de mentionner votre assurance solde restant dû...

14/07/15 à 08:04 - Mise à jour à 08:04

Source: Moneytalk

Lors de la souscription d'une assurance solde restant dû, vous avez le choix entre différents types de primes. La formule la plus intéressante pour vous dépend de votre situation financière et fiscale.

Déclaration fiscale: Ce n'est pas (toujours) une bonne idée de mentionner votre assurance solde restant dû...

© istock

Lors de la souscription d'une assurance solde restant dû, vous avez le choix entre différents types de primes. La formule la plus intéressante pour vous dépend de votre situation financière et fiscale.

Une assurance solde restant dû garantit le remboursement de votre crédit logement en cas de décès. Ce que vous payez pour cela dépend du montant à assurer et de la couverture. Vous pouvez payer la prime en une seule fois (d'un montant de quelques milliers d'euros parfois), mais des paiements périodiques sont également possibles chez la plupart des assureurs.

Le choix entre une prime unique et un paiement étalé de la prime dépend de votre budget disponible, mais est également déterminé par des considérations fiscales. Vous avez en effet la possibilité d'insérer les primes dans votre impôt des personnes physiques pour obtenir ainsi une réduction d'impôts. Cela se fait en l'introduisant dans l'enveloppe fiscale (dans le cadre du bonus logement).

L'enveloppe est pleine

Votre enveloppe fiscale pourrait cependant déjà être complètement remplie avec les remboursements de capital et les intérêts payés pour votre crédit hypothécaire. Elle est en fait limitée à un montant de 2.280 euros, majoré de 760 euros durant les 10 premières années de remboursement de votre emprunt hypothécaire. Vous pouvez encore compter 80 euros supplémentaires si vous avez au moins 3 enfants à charge (au 1er janvier suivant la signature de votre emprunt).

Si votre enveloppe est déjà pleine, l'introduction de vos primes d'assurance solde restant dû dans votre bonus logement ne vous octroie aucun avantage fiscal supplémentaire. Au contraire: cela entraîne un impôt supplémentaire lorsque le capital assuré doit être payé au moment du décès. On applique alors un système de rente fictive qui dépend de votre âge.

Remplir l'espace libre

Si vous souscrivez votre crédit hypothécaire en fin d'année, il est probable que votre enveloppe fiscale pour cette toute première année ne soit pas complètement remplie avec les remboursements de capital et les intérêts. Pour maximaliser votre avantage fiscal, vous pouvez remplir l'espace restant dans le bonus logement avec la prime d'assurance solde restant dû. Vous bénéficierez ainsi totalement de l'avantage fiscal.

Il est alors bien sûr indiqué d'opter pour une prime unique, qui fournira un poids suffisant dans le barème fiscal. Le montant de la prime est trop grand ? Dans ce cas, vous pouvez étaler le restant, qui ne fournit plus d'avantage fiscal pour la première année, sur les années suivantes.

À vous de choisir

Vous n'êtes d'ailleurs pas obligé de déclarer les primes de votre assurance restant dû dans votre déclaration d'impôts. Dans ce cas, vous n'obtenez, il est vrai, aucun avantage fiscal supplémentaire, mais le grand avantage réside dans le fait que le capital payé en cas de décès ne sera alors pas imposé.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos