L'habitat 'kangourou' et la question de l'assurance incendie

11/07/16 à 13:53 - Mise à jour à 13:52

Source: Moneytalk

Vous avez l'intention de cohabiter avec vos enfants ou vos parents dans une maison dite kangourou ? Dans ce cas, qui doit souscrire l'assurance incendie ?

L'habitat 'kangourou' et la question de l'assurance incendie

© iStock

Une habitation kangourou est un mode de vie alternatif où plusieurs générations vivent ensemble. En général, les parents partagent une habitation avec leurs enfants, mais le lien familial entre les habitants n'est pas nécessaire en soi. En principe, n'importe quels jeune ménage et couple de personnes âgées peuvent par conséquent vivre sous le même toit.

Soit l'habitation kangourou consiste en plusieurs zones de logement avec un espace de vie privatif, soit les habitants partagent une même unité de logement. Le bâtiment peut avoir été acheté par les deux couples en copropriété, mais il est aussi parfaitement possible qu'une génération emménage chez l'autre (qui est déjà propriétaire).

Qui est le propriétaire ?

Si la maison a été achetée en copropriété, une seule assurance incendie suffit, au nom de tous les copropriétaires. Cette assurance doit couvrir les éventuels dommages, par exemple en cas d'incendie, de foudre, de bris de vitrage, de tempête et d'inondation.

S'il n'y a qu'un seul propriétaire du logement, ce dernier souscrit dans ce cas l'assurance incendie à son propre nom. Il vaut alors mieux opter pour l'abandon de recours vis-à-vis des cohabitants. Dans ce cas, l'assureur ne peut pas exercer de recours contre eux pour récupérer le montant du préjudice s'ils ont provoqué les dégâts.

Quel que soit le propriétaire de l'habitation kangourou, les différents habitants ont intérêt à souscrire une couverture à part pour l'assurance de leurs biens personnels.

Nos partenaires