Quelle assurance décès choisir ?

06/04/16 à 16:21 - Mise à jour à 22:02

Source: Moneytalk

Un décès n'est pas seulement un événement pénible et douloureux sur le plan personnel, il peut également mener à des drames financiers. Avec une assurance décès, vous pouvez éviter bon nombre de ces problèmes.

Quelle assurance décès choisir ?

© iStock

Une assurance décès garantit le versement d'un montant à un bénéficiaire (en général votre partenaire ou vos enfants) si vous décédez avant l'échéance du contrat. Vous pouvez bien entendu prendre ce type d'assurance séparément, mais cette couverture peut également faire partie d'une assurance vie que vous prenez dans le cadre d'une pension extra-légale.

En cas d'assurance décès couvrant toute la vie, un montant est payé dès que l'assuré vient à décéder. En cas d'assurance décès temporaire, cela ne se produit que si l'assuré décède avant le terme du contrat.

Le choix existe aussi entre la formule à capital fixe et celle à capital décroissant. Le choix de la formule dépend de votre situation familiale et de vos besoins.

Capital fixe

D'une part, il y a l'assurance décès temporaire à capital fixe. Celle-ci garantit à vos proches un montant qui reste identique pendant toute la durée du contrat.

Ce type de police peut s'avérer utile dans les scénarios suivants:

  • Vous êtes un parent célibataire avec des adolescents. Vous pouvez dans ce cas assurer le niveau de vie de vos enfants via un montant fixe unique (par exemple 30.000 euros) jusqu'à ce qu'ils aient 21 ans.
  • Votre partenaire et vous êtes conjointement propriétaires d'une seconde résidence. Dans ce cas, vous pouvez protéger la succession par une somme qui correspond aux droits de succession (par exemple 15.000 euros) à prévoir pendant les dix prochaines années.

Capital décroissant

Ensuite, il y a l'assurance décès temporaire à capital décroissant. Celle-ci veille également à une protection optimale en cas de décès, mais le capital assuré diminue chaque année. Vous pouvez envisager ce type de couverture dans les situations suivantes:

  • Vos enfants commenceront bientôt des études supérieures. Vous pouvez dans ce cas garantir le coût des études (par exemple 6.000 euros par an) pendant six ans. Au début, le capital assuré s'élève à 36.000 euros, un an plus tard, il diminue à 30.000 euros, etc.
  • Conjointement avec votre partenaire, vous louez un appartement pendant neuf ans. Vous pouvez dans ce cas assurer le loyer mensuel de 1.000 euros pendant la durée totale. Le capital assuré s'élève initialement à 108.000 euros (1.000 euros x 12 mois x 9 ans), mais il diminue chaque mois de 1.000 euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires