Un accident au ski ? À quoi faut-il faire attention ?

16/03/16 à 19:15 - Mise à jour à 19:14

Source: Moneytalk

Lors de vacances de ski, des accidents peuvent malheureusement arriver. Si vous vous retrouvez de ce fait dans un hôpital étranger, comment veiller à une hospitalisation aisée et rapide ?

Un accident au ski ? À quoi faut-il faire attention ?

© iStock

En voyage, veillez à toujours avoir votre carte européenne d'assurance maladie sur vous. Celle-ci vous donne droit aux mêmes soins médicaux et aux mêmes conditions de remboursement que les habitants du pays dans lequel vous séjournez. En général, cela vous permet une hospitalisation plus simple et plus rapide, car la plus grande partie de la facture est directement envoyée à votre mutualité belge.

'La carte européenne d'assurance maladie est valable dans l'Union européenne plus la Suisse, la Norvège, l'Islande, le Liechtenstein, la Macédoine et l'Australie', explique Katrien De Weirdt des Mutualités Socialistes. 'Vous pouvez obtenir la carte gratuitement auprès de votre mutualité, à condition que vous ayez payé votre cotisation pour l'assurance maladie. Sachez toutefois qu'elle n'est valable que pendant deux ans. N'oubliez donc pas de la renouveler à temps.'

Que se passe-t-il en cas de refus ?

Dans la pratique toutefois, les hôpitaux étrangers n'acceptent parfois pas la carte européenne d'assurance maladie. Cela peut par exemple être le cas si vous mentionnez que vous avez une assurance assistance et hospitalisation complémentaire, ou si vous êtes admis dans un hôpital privé.

'Dans ce cas, prenez immédiatement contact avec la centrale d'assistance voyage de votre mutualité', conseille Christian Horemans des Mutualités Libres. 'Le numéro de téléphone, vous le trouvez à l'arrière de votre carte européenne d'assurance maladie. Vous recevrez alors les instructions nécessaires. Informez aussi immédiatement votre assureur.'

Garanties limitées

Horemans a encore un conseil supplémentaire concernant les hôpitaux privés. 'Ils sont souvent plus chers que les hôpitaux publics', dit-il. 'Le surcoût qu'ils facturent n'est généralement pas remboursé par l'assurance maladie, mais bien par l'assurance assistance voyage de votre mutualité ou par votre assurance voyage privée.'

La carte européenne d'assurance maladie n'est de toute façon pas une alternative à votre assistance voyage de votre mutualité ou l'assurance assistance voyage plus étendue. Elle ne couvre que les frais pour les soins médicaux nécessaires. L'aide non médicale - comme le rapatriement ou le remboursement des frais de recherche et de sauvetage - n'est donc pas couverte par cette carte.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos