Une nouvelle maison, mais pas encore d'assurance ? Que se passe-t-il en cas de sinistre ?

10/06/15 à 15:16 - Mise à jour à 15:14

Source: Moneytalk

Une assurance incendie - ou habitation - indemnise les dégâts causés dans votre maison par un incendie ou encore une tempête. Mais que se passe-t-il si le destin frappe avant que vous n'ayez souscrit une police d'assurance pour votre nouveau logement ?

Une nouvelle maison, mais pas encore d'assurance ? Que se passe-t-il en cas de sinistre ?

© iStock

Personne n'est à l'abri d'une malchance, mieux vaut donc être bien assuré. Avec une assurance incendie, vous protégez déjà votre logement et son contenu. Bien qu'une telle assurance ne soit en principe pas obligatoire, celle-ci peut vous épargner bien des misères. Lors de l'achat d'une nouvelle maison ou d'un nouvel appartement, mieux vaut donc souscrire une police d'assurance le plus rapidement possible.

Mais que se passe-t-il si le destin frappe déjà avant la souscription du contrat d'assurance ? Prenons l'exemple d'une tempête qui détruit une partie de votre toit ou d'une conduite d'eau qui fuit et inonde tout un appartement. Devez-vous alors intervenir vous-même pour les dégâts ?

Encore assuré pendant trois mois

Bon à savoir: l'assurance incendie du propriétaire précédent reste encore légalement valable pendant trois mois après la date de la signature de l'acte de vente. Un arrêt de la Cour de Cassation a confirmé que c'est également le cas lorsque l'ancien propriétaire a entre-temps déjà résilié sa police d'assurance. En résumé: en tant que nouveau propriétaire, vous êtes de toute façon 'safe' pendant un petit temps.

Il est tout de même conseillé de souscrire votre propre assurance habitation le plus rapidement possible pour la protection de votre nouveau logement, de préférence dès la signature du compromis. Car vous êtes ainsi certain que tout - y compris le mobilier - est correctement assuré. Dès les formalités accomplies, votre assurance remplace celle du propriétaire précédent.

Nos partenaires