Voici comment veiller à une bonne assurance groupe

12/11/15 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Moneytalk

Une assurance groupe vous permet d'obtenir une pension plus élevée. Une bonne assurance groupe offre des garanties supplémentaires.

Voici comment veiller à une bonne assurance groupe

© iStock

Une assurance groupe contribue à combler non seulement l'écart des pensions (la différence de revenus entre un salarié actif et un pensionné), mais aussi l'écart de salaire lorsqu'un travailleur ou un dirigeant d'entreprise indépendant est touché par une maladie, un accident ou même s'il décède. Dans ce dernier cas, ce sont les proches qui ne sont pas laissés dans le besoin.

Si vous désirez maintenir vos revenus à leur niveau avant et après votre départ à la retraite, il est intéressant d'envisager de prendre des garanties (ou couvertures) complémentaires liées à votre assurance groupe. C'est l'employeur qui détermine quelles garanties complémentaires sont offertes dans le plan. Les travailleurs peuvent ensuite choisir la manière dont ils remplissent les garanties déterminées selon leur situation familiale. Les options de l'employé sont donc limitées, car elles dépendent du contrat d'assurance groupe que son employeur a conclu.

Garantie décès

Si la probabilité de décès a diminué, beaucoup de personnes meurent alors qu'elles doivent encore rembourser une hypothèque ou d'autres crédits. Cela peut avoir des conséquences néfastes pour le partenaire survivant et la famille. Une couverture complémentaire 'décès' offre une solution.

Cette garantie gagnera encore en intérêt, à présent que l'âge pour avoir droit à la pension légale - le premier pilier de pension - est passé de 65 à 67 ans. De plus, notre sécurité sociale a vieilli. Les cohabitants ayant une famille n'ont absolument aucune garantie d'obtenir un soutien financier raisonnable lorsque le partenaire décède.

Garantie invalidité

L'écart de revenu apparaît aussi lorsque vous tombez malade ou devenez invalide suite à un accident. Dans ce cas, le revenu de remplacement est limité à 41.000 euros sur base annuelle. Les personnes qui gagnent davantage connaissent alors rapidement des problèmes. Les factures continuent à arriver.

Le poste de coût principal est le crédit hypothécaire en cours. En cas de décès, une assurance solde restant dû offre déjà une protection pour les proches. Celle-ci garantit une remise de dette partielle ou complète du crédit hypothécaire en cours. Mais l'assurance solde restant dû a un point faible : elle offre une protection financière uniquement en cas de décès, pas en cas d'invalidité.

La garantie invalidité ou assurance 'revenus garantis' d'une assurance groupe vous assure contre cette forme de perte de revenus comme conséquence d'une maladie, d'un accident, d'une grossesse ou d'un congé parental. La même chose vaut pour les accidents qui interviennent en dehors du temps de travail.

Couverture exonération de prime

En tant qu'employé, si vous tombez malade, votre employeur n'est plus obligé de payer les primes de décès et de constitution de pension de votre assurance groupe. Strictement parlant, votre employeur ne vous paie plus de salaire lorsque vous êtes en maladie de longue durée. C'est une situation dangereuse pour les personnes qui subissent un grave accident ou souffrent du cancer. Sans paiement de primes, les garanties de risques disparaissent immédiatement.

La garantie 'exonération de primes' est particulièrement importante. C'est le filet de sécurité pour ceux qui ne peuvent plus travailler en raison de maladie ou d'accident. Une garantie d'exonération de prime peut signifier la différence entre un paiement d'un capital minimum décès de 150.000 euros et une réserve de 5.000 euros. Une grosse différence pour vos proches.

Grâce à la couverture 'exonération des primes', votre pension continue simplement à être constituée. Quant au capital pension complémentaire constitué, vous pouvez décider de l'utiliser à un âge plus avancé, lorsque vous aurez besoin de soins. Pas inintéressant, car la tendance actuelle est à l'augmentation continuelle des prix des soins. En témoigne aussi le doublement de l'assurance dépendance, de 25 à 50 euros.

Garantie hospitalisation

Les séjours à l'hôpital sont de moins en moins longs. Comme les assurances hospitalisation n'interviennent pas pour les frais de soin à domicile, les patients doivent payer les frais de soin avec leurs propres économies. Une garantie complémentaire est donc utile.

Du fait du glissement de l'hospitalisation vers les soins à domicile, on constate aujourd'hui, au sein des assurances hospitalisation, une attention accordée à un élargissement de la couverture. Les frais ambulatoires sont de plus en plus inclus.

En outre, un nombre croissant d'assureurs accordent de l'attention à la prévention. Les check-ups médicaux sont de plus en plus remboursés par les assurances modernes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires