Augmentation de la masse salariale selon l'Institut des comptes nationaux

03/02/14 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Moneytalk

Avec ses nouveaux comptes régionaux, l'Institut des comptes nationaux montre, qu'en 2011, à Bruxelles, la croissance économique surtout imputable aux branches d'activité administration publique, services aux entreprises, télécommunications et transports & entreposage, a stagné à 1,5 %.

Quant à la rémunération des travailleurs, elle a augmenté de 4,6 %. Par conséquent, la part de la masse salariale dans la valeur ajoutée a à nouveau augmenté. Et toujours pour 2011, le revenu primaire par habitant s'est établi à 21.130 euros, soit 90,6 % de la moyenne nationale, et le revenu disponible à 17.200 euros, soit 92,6 % de la moyenne nationale. Par rapport à 2010, il s'agit d'une légère baisse qui a notamment été causée par la forte croissance de la population moyenne à Bruxelles. Et en Wallonie ? La croissance économique, essentiellement portée par la construction et, dans une moindre mesure, par les activités de services administratifs et de soutien, par la branche d'activité transports et entreposage et par le commerce, s'est ralentie (+0,9 %). Quant à la masse salariale, elle s'est accrue de 5,1 %. En 2011, le revenu primaire de ses habitants s'est établi à 72,3 milliards d'euros (+2,2 %) et le revenu disponible à 60,1 milliards d'euros (+1,8 %). Par habitant, cela revient à un revenu primaire de 20.450 euros, soit 87,8 % de la moyenne nationale, et à un revenu disponible de 17.000 euros, soit 91,5 % de la moyenne nationale. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos