Comment échapper à la taxe boursière

27/03/15 à 15:03 - Mise à jour à 15:05

Source: Moneytalk

Que vous achetiez une obligation, une action, un fonds ou un tracker, vous payez d'habitude une taxe boursière. Comment y échapper ?

Comment échapper à la taxe boursière

© istock

Lors de l'achat d'une action ou d'un fonds, beaucoup d'investisseurs font surtout attention aux frais d'entrée et de sortie, aussi appelés frais de transaction. Mais celui qui achète ou vend un fonds, une obligation, un tracker ou une société immobilière - l'ancienne sicav immobilière - n'est souvent pas conscient qu'il paie généralement, en plus, une taxe boursière, aussi appelée taxe sur les opérations de bourse. Bien sûr, au plus vous payez de taxe, au plus cela érode votre rendement. Cette taxe boursière a augmenté à plusieurs reprises ces dernières années. Mais quand, précisément, devez-vous payer cette taxe?

Parfois vous pouvez y échapper

Si vous achetez des actions, des obligations ou des certificats immobiliers au moment où ils sont émis, vous ne payez pas de taxe boursière. L'investisseur qui entre dans une sicav de capitalisation ou de distribution, nouvelle ou existante, ne paie pas de taxe boursière non plus. A la sortie d'une sicav de distribution - un fonds avec coupon -, vous payez 0% de taxe. A la sortie d'une sicav de capitalisation - un fonds sans coupon -, vous payez une taxe boursière de 1,32% limitée à 2000 euros. Une sicav de distribution échappe donc toujours à la taxe boursière.

Mais la plupart du temps vous payez des taxes boursières

Dans bien des cas, vous payez effectivement la taxe boursière. Pour l'achat ou la vente d'actions, vous payez à chaque fois 0,27% de taxe boursière, limitée à 800 euros; pour les obligations existantes ou une société immobilière, 0.09%, limité à 650 euros. C'est surtout à l'achat des trackers - également appelés ETF - qu'il faut faire attention aux taxes boursières car vous payez suivant le type de tracker 0,09%, 0,27% ou même parfois 1,32% à l'achat et à la vente. Informez-vous donc auprès de votre banque avant d'acheter un tracker.

Y échapper via un broker étranger ?

Une banque étrangère ne paie pas de taxe boursière. Mais attention, suivant le fisc, les banques et les brokers qui font activement de la publicité en Belgique et qui offrent leurs services via internet en Belgique sont bien soumis à la taxe boursière.

Johan Adriaens

En savoir plus sur:

Nos partenaires