Comment m'assurer une pension d'indépendant décente ?

01/11/12 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Moneytalk

Vous êtes indépendant et vous vous inquiétez pour votre pension. Comment faire en sorte de ne pas perdre votre niveau de vie une fois l'âge de la pension arrivé ?

Vous faites bien d'y songer. La pension légale des indépendants est largement inférieure à celle des travailleurs salariés.

Pour que votre pension ne soit pas une période de vaches maigres, une des solutions est la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI). C'est une formule d'épargne uniquement dédiée aux indépendants payant des cotisations sociales.

Vous avez le choix entre deux formules. La classique, qui vous permet de verser jusqu'à 8,17 % de vos revenus professionnels. Ou la formule sociale, pour laquelle vous pouvez verser jusqu'à 9,40 % de vos revenus professionnels.

Toutes les sociétés d'assurances proposent des formules d'épargne pour la PLCI. Ces produits offrent généralement un taux minimum garanti : autour de 2,5 %. A ce taux minimum, vient s'ajouter une participation bénéficiaire. Elle sera plus ou moins généreuse en fonction de l'orientation des marchés financiers.

Avec cette formule d'épargne, vous profitez d'un taux d'intérêt supérieur à la majorité des comptes d'épargne. Et, cerise sur le gâteau, vous pouvez récupérer chaque année jusqu'à 50 % des versements effectués, par le biais de vos impôts.

Vos cotisations sociales seront aussi rabotées, jusqu'à 20 %, trois ans après votre premier versement. La générosité du fisc a toutefois des limites. Sachez que pour vos revenus 2012 par exemple le montant déductible se limite à 2962,88 euros.

Qu'on se le dise, il n'est jamais trop tôt pour penser à sa pension.

Nos partenaires