Concerts : attention aux vendeurs non-agréés de tickets !

20/08/14 à 07:47 - Mise à jour à 07:47

Source: Moneytalk

Dans un récent communiqué, le Centre européen des consommateurs stipule que la revente organisée de tickets de concerts dans le cadre notamment d'un festival, est interdite en Belgique. Et d'ajouter que seuls les vendeurs agréés par l'organisateur de l'évènement peuvent en vendre.

De même, le prix affiché sur leurs dépliants ou autre support publicitaire doit correspondre à celui sur le ticket. Seul ce prix peut être réclamé. Et en cas d'empêchement de dernière minute ? La loi belge permet de revendre son ticket à condition de le faire de manière occasionnelle et de ne pas en tirer un avantage financier. De plus, il faut garder en tête que l'organisateur peut déterminer des conditions telles que l'enregistrement sur le site de l'évènement pour procéder à une modification de nom. Attention, de nombreux sites Web étrangers proposant des tickets pour des évènements en Belgique, ne sont pas forcément soumis aux mêmes règles que les sites belges. Ils dépendent généralement de la loi du pays où ils sont établis. Aux Pays-Bas, par exemple, la revente de tickets n'est pas interdite, ce qui peut comporter des risques. Il faut s'assurer d'avoir affaire à un vendeur néerlandais officiel en consultant le site www.weetwaarjekoopt.nl. Et en France ? La revente est interdite. Seul l'organisateur de l'évènement ou les vendeurs agréés par ce dernier peuvent vendre un ticket de concert. En cas de doute, le prix officiel d'un ticket peut être contrôlé sur www.levraibillet.fr. (Belga)

Nos partenaires