Concours Investisseur: Prêt pour le sprint final

Concours Investisseur: Prêt pour le sprint final

Au cours de la onzième semaine du Concours Investisseur, les bourses européennes ont réussi à s'accrocher à la tendance haussière. L'indice BEL20 de Bruxelles s'est particulièrement distingué en franchissant allègrement la résistance des 4 000 points. Jusqu'à nouvel ordre, la tendance reste franchement haussière. Dimanche s'est tenu le second tour des élections présidentielles françaises et comme attendu, Emmanuel Macron l'a remporté haut la main. Reste bien entendu à voir comment des bourses réagiront à ce résultat. Vont-elles poursuivre le mouvement à la hausse ou avaient-elles déjà pris un acompte après le premier tour et vont-elles à présent piquer du nez ? Quoi qu'il en soit, les joueurs du Concours Investisseur, qui se termine ce vendredi 12 mai, devront encore opérer quelques choix stratégiques au cours de cette dernière semaine.

Concours Investisseur: Le grand bond en avant

Concours Investisseur: Le grand bond en avant

Ils ont longtemps rongé leur frein, mais enfin, pour la première fois cette année, les participants du Concours Investisseur ont pu se lâcher. Les cours ont été stimulés par l'issue favorable du premier tour des élections présidentielles françaises, remporté comme attendu par Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Ces deux candidats s'opposeront au deuxième et dernier tour le dimanche 7 mai. On saura alors qui sera le prochain président français. Les joueurs devaient cependant avoir pris position dès le vendredi, car lundi, la vigueur des marchés européens était telle que ceux qui avaient raté le coche étaient largués. C'était le cas de De lustige pauw, le numéro 1 du classement précédent, qui a toutefois fait ensuite preuve de perspicacité puisqu'il était revenu en fin de semaine à la cinquième place du classement général.

Concours investisseur: L'inévitable Trump

Concours investisseur: L'inévitable Trump

La semaine dernière, le nom du président américain a de nouveau dominé l'actualité. Après le bombardement au gaz sarin en Syrie, Trump a décidé de donner une leçon au gouvernement Assad en bombardant un aéroport militaire. Étrangement, cette action n'a guère eu d'influence sur les bourses. Les marchés asiatiques ont paniqué, mais en Europe, la baisse affichée vendredi matin été résorbée avant la fin de la journée. On a toutefois pu remarquer que l'or s'est raffermi, un phénomène bien connu : chaque fois qu'une situation de menace se précise, le cours du métal jaune bondit. L'attentat terroriste perpétré dans la capitale suédoise Stockholm n'y est certainement pas étranger. Une autre loi bien connue des investisseurs est qu'une hausse du dollar se traduit par une baisse du cours de l'or, et vice versa.

Relève de la garde au sommet: DriesB est le gagnant du sixième classement hebdomadaire avec +8,21 %

Relève de la garde au sommet: DriesB est le gagnant du sixième classement hebdomadaire avec +8,21 %

La semaine dernière non plus, il ne s'est pas passé grand-chose. La saison des résultats s'est terminée le 31 mars, mais les dernières publications ne nous ont rien réservé de sensationnel. Pourtant, des actions comme Daimler et Exmar ont été sanctionnées par les investisseurs, tandis que Bpost a été malmenée parce que l'IBPT a refusé de relever le prix des timbres. Bien que la bourse américaine du Nasdaq ait atteint de nouveaux sommets, ce n'est pas le cas du prestigieux indice Dow Jones Industrials. Ce dernier subit toujours l'impact négatif du refus du Trumpcare. De plus, l'ancien conseiller de Trump Michael Flynn souhaite faire des révélations en échange de son immunité. Cette intention risque également de compromettre le nouveau président américain.

Concours investisseur: le calme avant la tempête ?

Concours investisseur: le calme avant la tempête ?

La semaine dernière, excepté l'attentat terroriste à Londres, il n'y a guère eu d'événements notables, à quelques exceptions près. Un signe avant-coureur ?

Concours investisseur : Une hausse à petits pas

Concours investisseur : Une hausse à petits pas

La principale actualité de la semaine dernière était le résultat des élections aux Pays-Bas. Comme le populisme a été arrêté, la bourse néerlandaise s'est raffermie. L'inévitable Trump a roulé des mécaniques à l'égard de la Corée du Nord, mais ce fait n'a pas tant influencé les marchés. La saison des résultats touche à sa fin, mais des surprises demeurent possibles. Le quatrième prix de la semaine a été remporté par le portefeuille chilipeper, qui a gagné 8,73 % en une seule semaine. Certes, une partie de cette performance s'explique par l'invitation d'amis et la participation au quiz quotidien, mais elle n'en est pas moins remarquable. Le classement général n'a pas beaucoup changé. Succes-sie reste en tête et le top cinq demeure pratiquement identique.

Concours investisseur: une hausse progressive

Concours investisseur: une hausse progressive

Si l'on en croit l'adage boursier, une hausse se construit sur un mur de soucis. Cette année aussi, cela semble le cas, mais malgré les incertitudes ambiantes, les bourses poursuivent leur marche en avant. Aux États-Unis, le Dow Jones aligne même les records. La semaine dernière, les marchés des actions n'ont pas vraiment fait d'éclat, et pourtant, le gagnant du prix de la semaine, le portefeuille Pex, a réussi à améliorer la valeur totale de son portefeuille de 7,90 %. Au classement général, succes-sie demeure en tête, et c'est une belle performance quand on sait qu'ils sont plus de 20 000 joueurs à briguer sa place.

À plein pot

À plein pot

Ce qui est amusant en matière de placements, c'est qu'aucune semaine ne ressemble à une autre. Alors que la première semaine, les marchés boursiers s'étaient montrés plutôt léthargiques, l'animation les a gagnés la semaine dernière et a culminé mercredi. Les résultats obtenus par les participants au Concours Investisseur étaient à l'avenant. Les bénéfices ont explosé et le gagnant de la semaine, tompau, a amélioré son résultat de 12,89 % en une seule semaine. Au classement général, succes-sie a remplacé changenow à la première place.

Concours Investisseur 2017: Un départ en douceur

Concours Investisseur 2017: Un départ en douceur

Dans le Concours Investisseur, l'initiative annuelle de Trends/Tendances et Keytrade Bank, les joueurs n'ont pas encore provoqué de feux d'artifice au cours de cette première semaine. Les différences sont restées minimes, mais cela s'explique bien entendu par la léthargie relative dont font preuve les marchés boursiers. Le premier classement hebdomadaire a été remporté par le joueur du portefeuille changenow. Tout indique que cette édition du Concours Investisseur, comme les précédentes, remportera un franc succès puisqu'on dénombre déjà près de 20 000 inscriptions.