Concours Investisseur: Le grand bond en avant

Ils ont longtemps rongé leur frein, mais enfin, pour la première fois cette année, les participants du Concours Investisseur ont pu se lâcher. Les cours ont été stimulés par l'issue favorable du premier tour des élections présidentielles françaises, remporté comme attendu par Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Ces deux candidats s'opposeront au deuxième et dernier tour le dimanche 7 mai. On saura alors qui sera le prochain président français. Les joueurs devaient cependant avoir pris position dès le vendredi, car lundi, la vigueur des marchés européens était telle que ceux qui avaient raté le coche étaient largués. C'était le cas de De lustige pauw, le numéro 1 du classement précédent, qui a toutefois fait ensuite preuve de perspicacité puisqu'il était revenu en fin de semaine à la cinquième place du classement général.

Concours Investisseur: Le grand bond en avant

© Getty Images/iStockphoto

Peu d'experts doutent de la victoire d'Emmanuel Macron au second tour. Pourtant, les commentateurs s'intéresseront de près au score que remportera Marine Le Pen. Un pourcentage élevé pour la candidate d'extrême droite donnera la mesure du ras-le-bol des électeurs. Par ailleurs, les joueurs devront surveiller l'évolution de la situation en Corée du Nord, car la tension demeure à son comble dans la région. Le président américain Donald Trump a annoncé quant à lui que les cent premiers jours de sa présidence étaient les meilleurs de l'histoire, même si cette affirmation est contestée par de nombreux observateurs.

Le gagnant de la dixième semaine

La dixième semaine de jeu a été remportée par le portefeuille Xklibur, avec un bénéfice de 9,54 %. C'est un pour cent de plus que le deuxième du classement, jan molenaar, et par ailleurs l'une des meilleures prestations de cette édition du Concours Investisseur. Ce joueur ne s'est cependant pas montré très actif au cours de la semaine. Le mardi 25 avril, il a pris son bénéfice sur l'ensemble de son portefeuille d'actions, qui contenait OCI, Commerzbank, Deutsche Bank, Ageas, ABN Amro, ING Groupe, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et KBC. Une fois plus, nous avons affaire à un amateur de valeurs financières. Par ailleurs, il a vendu son turbo long sur l'indice CAC40, lequel ne lui a pas rapporté un bénéfice plantureux, car l'indice de référence de la bourse française s'était replié après son premier achat. Le même jour, il a acheté sur le CAC40 un turbo short qu'il a revendu deux jours plus tard avec un bénéfice limité. Cette stratégie lui a pourtant permis de remporter le classement hebdomadaire.

Un nouveau leader, un de plus

Le classement général est mené à présent par le portefeuille Ziim. Après l'explosion des cours lundi 24 avril, Ziim a décidé de prendre son bénéfice sur le turbo long qu'il détenait sur l'indice français CAC40. Il a également vendu la plus grande partie de son portefeuille qui se composait essentiellement de valeurs financières. De cette manière, il a réalisé le joli bénéfice qu'il avait déjà enregistré sur papier. Ziim, qui mène aussi dans le classement des étudiants, n'est pas resté longtemps les bras croisés. Jeudi, il a racheté une nouvelle série de valeurs financières qu'il a revendues le même jour avec une perte minime. Actuellement, son portefeuille se compose d'Ablynx, Arcelor Mittal, Galapagos, Nyrstar et UCB. Par ailleurs, il a acheté un turbo short sur la parité EUR/USD, par lequel il mise donc sur une baisse de la valeur du dollar américain face à l'euro. Sur papier, il subit une légère perte sur cette position. Pour l'heure, seule un peu moins de la moitié du portefeuille de Ziim est investie. Nous sommes bien entendu curieux de savoir comment il va s'y prendre pour la suite.

Bon à savoir

Le flux des résultats du premier trimestre bat son plein. Les investisseurs qui achètent des actions d'entreprises qui publient des résultats et dont les chiffres sont meilleurs que prévu peuvent en être récompensés. À l'inverse, ceux qui détiennent des actions d'entreprises qui publient des résultats décevants risquent d'en faire les frais. Lorsqu'une reprise annoncée est annulée, une action peut également perdre du terrain. Les investisseurs qui détenaient l'action Exmar pourront en témoigner après que le groupe néerlandais Vopak a annulé la reprise des FRSU d'Exmar.

Classement provisoire du 28 avril 2017*

Classement général

1 Ziim +32,51 %

2 bvv +32,07 %

3 zewinner +31,20 %

4 Super Magnolia +28,79 %

5 De lustige pauw +28,74 %

Étudiants

1 Ziim +32,51 %

2 pieterpijls +28,16 %

3 jhochner +27,23 %

4 ArnoDeroost +25,37 %

5 Quinvest +23,30 %

*Sous réserve d'approbation par l'huissier de justice

Nos partenaires