Coup de mou pour la croissance française

27/07/18 à 11:09 - Mise à jour à 11:12

Source: Belga

Le ralentissement de la croissance française s'est confirmé au deuxième trimestre, pénalisée par une consommation affaiblie par la hausse du prix du pétrole et la fiscalité, ce qui complique sérieusement l'objectif gouvernemental d'atteindre 2% de hausse du PIB en 2018.

Coup de mou pour la croissance française

© Getty Images/iStockphoto

Le coup de mou du début d'année s'est poursuivi d'avril à juin, avec une hausse de seulement 0,2% du Produit intérieur brut (PIB) d'un trimestre à l'autre, une augmentation identique à celle du premier trimestre, après un bond de 0,7% au dernier trimestre de 2017, a indiqué vendredi l'Institut national de la statistique et des études économiques dans sa première estimation.

La consommation, principale responsable

Ce chiffre est inférieur aux attentes: dans sa dernière note de conjoncture du 19 juin, l'organisme public tablait encore sur une hausse du PIB de 0,3% au deuxième trimestre par rapport au précédent, tout comme la Banque de France (BdF). "Avec les chiffres du deuxième trimestre, l'objectif gouvernemental devient difficilement atteignable", a souligné Mathieu Plane, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques, qui attend toutefois une accélération sur la deuxième partie de l'année.

La consommation est la principale responsable du coup de mou de la première partie de l'année, les dépenses des ménages ayant fléchi de 0,1% au deuxième trimestre, contre une hausse de 0,2% au premier.

Nos partenaires