Croissance limitée à 0,1% au cours du deuxième trimestre

10/09/14 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Moneytalk

Au deuxième trimestre de 2014, le PIB en volume (corrigé des variations saisonnières et des effets de calendrier), a progressé de 0,1 % par rapport au trimestre précédent. En comparaison avec le deuxième trimestre de l'année précédente, l'activité économique a augmenté de 1,0 %, indique la Banque nationale.

L'évolution de l'activité varie selon la branche d'activité par rapport au trimestre précédent : la valeur ajoutée a augmenté dans l'industrie (+0,3%) et dans le secteur des services (+0,1%) mais elle a diminué dans le secteur de la construction (-0,5%). L'activité a été soutenue par la demande intérieure (hors stocks), en hausse de 0,6%. L'augmentation des dépenses a été observée tant au niveau des dépenses de consommation des ménages (+0,3%) et des administrations publiques (+0,1%) qu'au niveau des investissements des entreprises (+2,9%) et des administrations publiques (+0,3%). Les investissements des ménages, en revanche, se sont inscrits en léger recul (-0,2%). Les exportations de biens et services ont augmenté de 2,6%. Les importations de biens et services ont crû davantage (+3,2%), de sorte que le solde des échanges de biens et services avec l'étranger a fourni une contribution négative à la croissance (-0,4%). Au deuxième trimestre de 2014, l'emploi intérieur se serait accru de 0,1% par rapport au trimestre précédent. En comparaison avec le deuxième trimestre de l'année précédente, la hausse est de 0,2% (Belga)

Nos partenaires