Dans un an, les produits financiers auront leur label de risque

18/06/14 à 14:46 - Mise à jour à 14:46

Source: Moneytalk

Dès le 12 juin 2015, les produits financiers commercialisés auprès des clients de détail en Belgique seront dotés d'un label de risque standardise, à la manière de ce qui existe pour les labels d'appareils électriques. L'autorité des services et marches financiers (FSMA) a défini les exigences techniques de ce label. Elles viennent d'être publiées au Moniteur belge.

Ce label a pour vocation d'indiquer le degré de risque des produits et de permettre aux clients de détail de se faire une première idée du risque lié à un produit déterminé. Le règlement de la FSMA fixe les critères selon lesquels les produits d'épargne et d'investissement sont affectés à l'une des cinq classes de risque figurant sur le label. Le fil rouge de ces critères est le risque, plus ou moins élevé, de ne pas récupérer le capital investi à la date d'échéance éventuelle. Les produits de classe 1 sont les produits financiers en euros qui bénéficient de la protection des dépôts organisée par un État membre très solvable de l'Espace économique européen (EEE), ainsi que les titres de créance en euros émis directement par un État membre de ce type (par exemple, un compte d'épargne, un compte à terme ou un contrat d'assurance de la branche 21 proposé par un établissement de crédit ou une entreprise d'assurances belge) alors que les produits de classe 5 comportent les produits dérivés et assimilés. Entre les deux, on retrouve différents produits plus ou moins sûrs. (obligation subordonnée, des produits à durée supérieure à 10 ans). (Belga)

Nos partenaires