Des impôts également sur les prêts à un ami

15/01/13 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Moneytalk

Pourquoi ne pas prêter de l'argent directement à un ami ou un membre de votre famille? Vous obtenez un taux d'intérêt plus élevé et votre ami doit payer une rente moins élevée. C'est possible car vous pouvez partager le profit de la banque. Un win-win donc. Mais vous devez suivre les règles.

La banque n'est qu'un intermédiaire. Elle tire l'épargne pour les personnes ayant un surplus puis elle prête aux personnes touchées par une pénurie temporaire. Ils tirent les bénéfices de la différence des taux d'intérêt. En faisant des affaires directement, l'investisseur/prêteur et l'emprunteur partagent entre eux les marges bénéficiaires et c'est parfaitement légal. La seule condition est que lors du payement de la rente, un impôt anticipé de 25% soit retenu par l'emprunteur. Il doit alors payer ce montant au fisc et le signaler également sur le formulaire de déclaration 273. Il ne doit payer que l'intérêt net au prêteur. Si l'emprunteur obtient le prêt pour financer des activités professionnelles, les intérêts payés peuvent alors être déduits fiscalement tout comme il le ferait avec les intérêts d'un prêt bancaire. La condition est que le taux n'est pas supérieur à ce qu'il aurait payé "sur le marché". (MUA)

Nos partenaires