Du gaz bientôt bon marché ?

01/02/13 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Moneytalk

Le prix du gaz sur les marchés internationaux n'a jamais été aussi bas et pourtant votre facture ne cesse d'augmenter. Comment expliquer ce décalage ?

Sur les marchés internationaux, le prix du gaz avoisine 4 dollars par unité de mesure BTU et ce prix ne cesse de reculer car l'offre de gaz est nettement supérieure à la demande. Paradoxalement, votre facture de gaz augmente d'année en année. Plusieurs facteurs expliquent ce décalage.

Tout d'abord, le gaz est une matière énergétique difficilement transportable. Donc, même si les prix sont au plancher aux Etats-Unis (dont le sous-sol est riche en gaz), nous ne pouvons pas bénéficier de ce tarif en Europe. Pauvre en gaz, notre continent devra importer 60 % de sa consommation en 2015. Ses principaux pourvoyeurs sont l'Algérie et surtout la Russie, qui ne sont pas les pays les moins chers. Leurs tarifs gaziers restent liés à ceux du pétrole car, par le passé, la production de pétrole et celle de gaz étaient étroitement liées. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, mais ce système de fixation des prix subsiste cependant.

Ensuite, le prix du gaz ne compte que pour une partie de votre facture. Pour une facture de 1.500 euros, le prix du gaz et son transport reviennent à 867 euros, la distribution coûte 310 euros, les taxes 63 euros et la TVA s'élève à 260 euros. Notez que les coûts de distribution et les taxes peuvent varier d'une commune à l'autre. De même, le prix du gaz est fonction du distributeur choisi. Le gaz bon marché n'est donc malheureusement pas pour demain chez nous...

Nos partenaires