Du neuf pour l'allocation de transition en cas d'une pension de survie

04/08/14 à 07:33 - Mise à jour à 07:33

Source: Moneytalk

L'allocation de chômage est fixée en fonction notamment du passé professionnel du chômeur. Et il a droit à celle-ci, celle prévue pour la première phase de la deuxième période d'indemnisation pour une période indéterminée, si avant la fin de cette première phase, il prouve notamment un passé professionnel suffisant en tant que salarié, à savoir les journées de travail pour lesquelles une rémunération au moins égale au salaire minimum a été payée et où des retenues pour la sécurité sociale, y compris celles pour le secteur chômage, ont été opérées.

Les journées assimilées, sont aussi à tenir compte, à l'exception des journées de chômage complet et, dès le 1er janvier 2015, la période pour laquelle une allocation de transition, prévue dans la réglementation aux pensions, aura été reçue. De même, le passé professionnel comme salarié, dès le 1er janvier 2015, devra être augmenté de deux ans lorsque le travailleur aura reçu une allocation de transition pour la période maximale prévue par la réglementation aux pensions. Enfin, l'allocation de chômage est aussi fixée à nouveau à partir de la première phase de la première période d'indemnisation, après une reprise du travail comme travailleur à temps plein pendant une période d'au moins 12 mois pendant une période de référence de 18 mois. Ce sera le cas, dès le 1er janvier 2015, pour la période pour laquelle une allocation de transition, celle prévue dans la réglementation aux pensions, aura été reçue. (Belga)

Nos partenaires