Environnement : les PME pourraient mieux faire

03/12/13 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Moneytalk

Les questions environnementales touchent chaque citoyen mais aussi - et surtout - les entreprises. Si les grandes entreprises ont généralement des cellules spécialement dédiées à ces problématiques, il n'en est pas de même pour les PME, aux moyens humains et financiers plus limités.

Selon une enquête menée par l'UCM, ces dernières estiment toutefois avoir réalisé de gros efforts. Qu'il s'agisse de prévention et du tri des déchets (78,4%), du recyclage et de la valorisation de ceux-ci (46,4%) et de la gestion de l'énergie (44,3%), les résultats sont encourageants. Toutefois, l'Union des classes moyennes pense qu'il y a moyen de mieux faire, même si un quart des PME interrogées considèrent avoir mis en place un système de management environnemental, labellisé ou interne. Pour expliquer leur faible implication en faveur de l'environnement, les PME révèlent le manque de soutien public (45,4%), de temps (37,9%), de connaissance (19,6%) ou de personnel compétent (12,1%). Près d'un quart d'entre elles (23,6%) ne sont pas sûres du retour sur investissement. Les entreprises qui investissent dans des politiques environnementales le font dans un souci de protection de l'environnement, pour l'image de marque, les économies financières, la conformité réglementaire et l'avantage concurrentiel. L'UCM constate que les questions de mobilité et les demandes des clients et fournisseurs rentrent rarement dans les réflexions environnementales des PME. (Belga)

Nos partenaires