'Avec un marché unique de l'énergie, le prix de l'électricité baisserait'

22/10/15 à 11:46 - Mise à jour à 11:44

Source: Moneytalk

Le consommateur belge devrait sortir grand gagnant d'un marché intégré de l'énergie, estime le Commissaire européen Maros Sefcovic.

'Avec un marché unique de l'énergie, le prix de l'électricité baisserait'

© EU/ Georges Boulougouris

Maros Sefcovic était mardi autour de la table avec la ministre fédérale de l'Energie, Marie Christine Marghem. Au cours de l'entretien, le commissaire européen a souligné que l'Europe doit prendre des mesures urgentes pour un marché unique de l'énergie, peut-on lire dans De Morgen.

Avantages pour la Belgique

Selon Sefcovic, une intégration n'a que des avantages pour notre pays. "Le risque de black-out disparaîtra. Et au moins aussi important: le prix de l'électricité baisserait. S'il y a plus d'offres, les consommateurs y gagnent."

La création d'un marché européen de l'énergie est un travail de longue haleine. Les États membres sont déjà engagés dans la mise sur pied du projet depuis les années septante. Mais l'unification affronte de nombreuses oppositions de pays qui ne veulent pas être dépossédés de leur souveraineté. Le prix à payer fait également douter beaucoup d'États membres. L'intégration va coûter des milliards d'euros.

Pourtant, le Slovaque reste positif: "En 2016, nous voulons mettre en oeuvre la première mesure législative." Il ne peut cependant pas encore donner de réponse claire quant à la date où le consommateur pourra bénéficier du marché unique.

Les prix belges de l'énergie repartent à la hausse pour l'instant du fait d'une hausse de la TVA. Du côté flamand, l'entité régionale a également imposé une taxe sur l'énergie. (NS)

Nos partenaires