Cinq astuces lorsque vous faites appel à un médiateur

16/06/15 à 10:39 - Mise à jour à 14:08

Source: Moneytalk

En cas de problèmes familiaux, vous pouvez faire appel à un médiateur. Les discussions qui se tiennent dans ce cadre sont confidentielles et aboutissent régulièrement à un résultat.

Cinq astuces lorsque vous faites appel à un médiateur

© iStock

Travaillez avec un médiateur reconnu

Un médiateur essaie de réconcilier les parties et de trouver un compromis. Ne choisissez qu'un médiateur reconnu. Il doit pour cela avoir suivi une formation spécifique en médiation. Dans la pratique, ce sont souvent des avocats qui agissent en tant que médiateurs dans les affaires de famille. Vous trouverez une liste des médiateurs reconnus sur le site http://www.juridat.be/mediation/

Trouvez un bon accord concernant le prix

Convenez avec le médiateur, dès le début de sa mission, de ce que cela vous coûtera. La plupart d'entre eux travaillent avec un tarif horaire d'environ 100 euros, dont chaque partie paie la moitié. Vous pouvez aussi trouver d'autres accords. Aucune TVA n'est due sur cette rémunération.

Les entretiens sont confidentiels

Les discussions qui ont lieu chez un médiateur sont confidentielles. Vous ne pouvez donc pas utiliser ce qui y est dit par l'autre contre lui ou elle plus tard. Lorsque la médiation réussit et qu'un accord effectif est trouvé, celui-ci est également mis sur papier.

Vous avez la possibilité d'arrêter à tout moment

Si vous ne souhaitez pas continuer une médiation, vous pouvez l'interrompre à tout moment. Cela n'a aucune répercussion négative pour vous.

Une alternative existe

Il existe également une alternative à la médiation. Vous pouvez notamment demander au tribunal que votre dossier soit traité par la chambre de règlement à l'amiable. Cette chambre permet aux gens, en présence d'un juge, d'essayer de parvenir entre eux à un accord.

Nos partenaires