Comment (bien) financer l'achat de votre nouvelle voiture

20/11/15 à 16:56 - Mise à jour à 16:56

Source: Moneytalk

Vous envisagez l'achat d'une nouvelle voiture ou d'une voiture d'occasion ? Cela exige probablement un investissement conséquent. Heureusement, vous pouvez recourir à un financement.

Comment (bien) financer l'achat de votre nouvelle voiture

© iStock

La plupart des banques proposent un classique crédit auto. Il s'agit d'un prêt à tempérament (voir notre article "Ce qu'il faut savoir avant d'opter pour un crédit à la consommation") où vous remboursez en général une partie de la somme empruntée tous les mois, intérêts inclus. Le taux d'intérêt dépend de la somme empruntée et de la durée. Les délais de remboursement maximums sont fixés légalement en fonction de la somme empruntée.

Les concessionnaires automobiles offrent des crédits auto similaires. Bien que la forme juridique soit souvent une vente à tempérament au lieu d'un prêt à tempérament, cela fait peu de différence pour vous. Lors d'une vente à tempérament, cependant, vous devez généralement régler un acompte - par exemple un pourcentage du prix d'achat. Et le dernier remboursement prévu s'avère parfois plus important.

Certains constructeurs automobiles font de temps à autre miroiter des prêts auto à 0%. Slogan évidemment très séduisant, même si ce type de crédit "gratuit" vous fait souvent rater une réduction importante par ailleurs, ou encore une valeur de reprise plus élevée pour votre ancienne voiture. Lisez donc bien les petits caractères et informez-vous au mieux.

Alternatives

Financer une voiture via une ouverture de crédit n'est pas une bonne idée. C'est une réserve financière que vous utilisez en fonction du besoin, mais pour laquelle le créancier n'impose pas de plan de remboursement fixe. Cette formule n'est pas seulement plus chère qu'un crédit auto classique, elle pourrait aussi vous entraîner dans une spirale d'endettement.

Beaucoup de banques et certains concessionnaires automobiles vous permettent d'opter pour un crédit "ballon". Ce crédit auto offre des annuités mensuelles beaucoup plus basses que dans les formules classiques. Cela paraît attirant, mais le venin se situe dans la queue : à la fin du contrat, vous devez sortir une grosse somme - la valeur résiduelle - en une fois.

Cette valeur résiduelle peut atteindre 50% du montant emprunté. Cela semble beaucoup mais, lorsque vous planifiez l'achat de votre voiture suivante dans un délai de quelques années seulement, vous serez alors à même d'utiliser le produit de la vente de votre voiture actuelle pour rembourser le crédit ballon. Sachez cependant que cette formule revient souvent, au bout du compte, plus cher que le crédit auto classique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires