Comment maximaliser le plafond fiscal de son épargne pension

22/06/15 à 16:16 - Mise à jour à 16:17

Source: Moneytalk

Le plafond fiscal de 940 euros d'une épargne pension, comment cela fonctionne-t-il en réalité ? Les frais d'entrée de celle-ci peuvent-ils être déduits, de telle manière à ce que vous investissiez réellement 940 euros ?

Comment maximaliser le plafond fiscal de son épargne pension

© istock

Une épargne-pension, vous pouvez la faire soit via une assurance épargne-pension soit via un fonds d'épargne pension. Pour les revenus de 2015, vous avez la possibilité de faire une épargne-pension pour maximum 940 euros. De ce montant, vous pourrez récupérer 282 euros (ou 30%) via votre déclaration fiscale de 2016.

Dans la pratique, c'est un petit peu plus que 282 euros, car ces 30% sont également appliqués sur le pourcentage des impôts communaux complémentaires, qui diffèrent par commune. Mais ce plafond fiscal est-il en fait calculé avec ou sans les frais ?

3% de frais d'entrée en général

La majorité des banques et des assureurs comptent encore toujours 3% de frais d'entrée. Lorsque vous versez 940 euros, vous en versez en fait seulement 911,8 pour votre fonds - ou votre assurance - épargne-pension.

Pour les assurances épargne, les frais s'élèvent parfois même à 5%. Vous pouvez cependant déclarer 940 euros d'un point de vue fiscal, donc frais inclus, mais c'est une consolation fiscale maigre. Vous avez donc intérêt à éviter les frais d'entrée ou à les maintenir très bas, de telle manière à ce vous ayez réellement investi 940 euros dans votre épargne-pension.

Evitez ou minimalisez les frais

Vous pouvez de plus en plus souvent négocier les frais d'entrée d'une assurance épargne-pension et parvenir parfois à les limiter à 1%. Pour les fonds d'épargne-pension, il y a même des banques qui ne comptent pas de frais d'entrée, comme Argenta, Dierickx Leys et Rabobank.be.

En savoir plus sur:

Nos partenaires