Flashé à l'étranger: devez-vous payer l'amende ?

09/07/15 à 12:56 - Mise à jour à 12:56

Source: Moneytalk

Lorsque vous êtes flashé à l'étranger, il y a de grandes chances pour que vous receviez l'amende une fois à la maison. Mieux vaut la payer, car si vous ne le faites pas, vous prenez le risque d'avoir une montagne de frais supplémentaires.

Flashé à l'étranger: devez-vous payer l'amende ?

© Thinkstock

Sur beaucoup de routes européennes, il y a des radars. Si au cours de votre voyage touristique, vous appuyez un peu trop lourdement sur la pédale d'accélérateur, il y a une possibilité que vous soyez flashé. On pense encore trop souvent que cette amende ne sera pas envoyée.

Vous la recevez à la maison

L'amende vous sera en effet très probablement envoyée à votre domicile. Entre les pays membres de l'Union européenne, les données sont échangées au sujet de l'identité du conducteur et de la plaque d'immatriculation. Cela vaut pour les importantes infractions au code de la route, dont l'excès de vitesse, brûler un feu rouge et appeler sans kit mains libres.

Le paiement est exigible

Si vous ne payez pas l'amende, il y aura probablement des coûts supplémentaires. De plus, il est souvent fait appel à un bureau de recouvrement pour rendre l'encaissement de l'amende effectif. Si vous voulez contester l'amende, tenez compte du fait que la manière de le faire diffère d'un pays à l'autre. Vérifiez sur l'amende ce que vous devez précisément faire.

L'amende est dans une langue étrangère

L'amende doit être accompagnée d'informations complémentaires dans votre propre langue (suivant que vous habitiez en Hollande, en France ou en Allemagne). Si ce n'est pas le cas, stricto sensu, vous ne devez pas payer. Mais il vaut mieux le faire tout de même. Car l'amende n'expire pas dans le pays où elle a été émise. Si vous comptez retourner dans ce pays, vous devrez alors toujours la payer. Vous pourrez par exemple être identifié lors d'un contrôle ou à un péage.

Dans ce cas, on conseille parfois d'envoyer une lettre recommandée à l'émetteur de l'amende, dans laquelle vous demandez une traduction dans votre propre langue. Il arrive alors que ce dernier n'insiste pas et que l'amende soit abandonnée.

Nos partenaires