Keytrade Bank et Arkéa Direct Bank fusionnent

04/11/16 à 13:35 - Mise à jour à 13:34

Source: Moneytalk

Keytrade Bank et Arkéa Direct Bank sont désormais une seule entité juridique. Pour les clients, cela signifie notamment que leur épargne n'est plus protégée par le système belge de garantie de dépôt, mais par le français.

Keytrade Bank et Arkéa Direct Bank fusionnent

© Keytrade

La fusion de la banque en ligne Keytrade Bank et de la banque françaiseArkéa Direct Bank est conclue. De ce fait, Keytrade bank ne navigue plus sous drapeau belge. La banque devient une succursale du groupe bancaire français.

La fusion a aussi un impact sur les clients de Fortuneo Belgium, une succursale d'Arkéa Direct Bank. Ce nom disparaît du paysage et est remplacé par Keytrade Bank. A partir de 2017, les clients de Fortuneo migreront sur la plateforme de Keytrade Bank. La banque désire profiter de la fusion pour poursuivre la digitalisation des services.

"Le regroupement des clients de Fortuneo Belgium sur la plateforme de Keytrade Bank est une étape importante. Avec 285.000 clients, Keytrade Bank donnera vraiment forme à l'avenir du direct banking en Belgique", réagit Thierry Ternier, le CEO de Keytrade Bank. Ces clients ont ensemble 10 millions d'euros sur leurs livrets d'épargne.

Qu'est-ce qui change pour les clients?

A première vue, pas grand-chose ne change pour les clients de Keytrade Bank. Il continuent à recevoir 5 euro cents par transaction et les comptes restent gratuits.

Le changement le plus important est le fait que les clients de la banque internet ne tombent plus sous le régime belge de garantie de dépôt, mais sous le français. Tout comme en Belgique, l'épargne est protégée jusqu'à 100.000 euros en cas de faillite bancaire. La garantie sur les titres ou les comptes-titres s'élève à 70.000 euros par investisseur, à condition que les effets n'existent plus et que Keytrade Bank ne puisse pas les remplacer ou les indemniser.

Nos partenaires