"La moitié des Belges épargnent en moyenne 387 euros par mois"

22/11/16 à 10:45 - Mise à jour à 10:44

Source: Moneytalk

Une étude du gestionnaire de créances Intrum Justitia révèle que seule la moitié des Belges parvient à épargner chaque mois.

"La moitié des Belges épargnent en moyenne 387 euros par mois"

© iStock

En Europe, le Belge est réputé comme l'un des plus importants épargnants. Fin juillet, un montant record de 265,028 milliards d'euros se trouvait sur les livrets d'épargne belges. Mais le Consumer Payment Report d'Intrum Justitia, pour lequel 1012 consommateurs ont été interrogés, nous apprend que seul un Belge sur deux est capable d'épargner chaque mois. Et ceux qui le peuvent mettent en moyenne 387 euros de côté par mois. La majorité de ces personnes mettent immédiatement cet argent sur un livret d'épargne. Ce capital est surtout destiné à des dépenses inattendues et à la constitution d'une épargne pour la pension. Une petite minorité achète des actions dans ce but.

S'armer pour l'avenir

Partager

Les parents estiment que nos écoles doivent dorénavant envoyer des jeunes avec des bonnes notions budgétaires dans la société

L'étude révèle aussi que 83% des parents apprennent à gérer l'argent à leurs enfants. Deux parents sur trois trouvent que les écoles doivent faire plus d'efforts pour inculquer les principes de base de la gestion financière aux enfants. Une formation financière devrait armer les enfants pour l'avenir. Quatre parents sur dix partent du principe qu'ils devront donner un petit coup de pouce financier à leurs enfants lorsqu'ils iront vivre seuls. Un quart des personnes interrogées prévoit qu'un manque d'argent empêchera leurs enfants de partir s'installer seuls.

Selon Guy Colpaert, le directeur d'Intrum Justitia Belgique, il n'est pas surprenant que les parents demandent de porter plus d'attention sur la formation financière de leurs enfants. "Les personnes qui gèrent mal le budget de leur ménage courent un réel risque de graves problèmes", ressort-il dans un communiqué de presse. Les parents estiment par conséquent que nos écoles doivent désormais envoyer des jeunes avec des bonnes notions budgétaires dans la société."

(NS)

Nos partenaires