Le nombre de personnes qui troquent leur voiture contre un véhicule partagé explose

02/02/17 à 15:03 - Mise à jour à 15:05

Source: Moneytalk

Le nombre de personnes qui utilisent l'un ou l'autre système de voitures partagées a doublé en l'espace d'une année. "L'économie de partage est en plein essor", affirme Jeffrey Matthijs de Autodelen.net. "Les millennials surtout n'ont plus besoin d'une voiture personnelle."

Le nombre de personnes qui troquent leur voiture contre un véhicule partagé explose

© Image Globe

En janvier de l'an dernier, quelque 14.000 personnes partageaient des voitures dans notre pays. Cette année, ils sont déjà 28.000. Le nombre de voitures qui sont partagées a quant à lui plus que doublé: de 1.200 l'an dernier à quelque 3.000 aujourd'hui.

Respectueux de l'environnement

"En outre, beaucoup de millennials estiment qu'il n'est plus nécessaire de posséder sa propre voiture. Ils ont grandi avec les files et le changement climatique. Ils désirent pouvoir utiliser une voiture, mais ils n'ont plus le besoin d'en posséder une", explique Matthijs à Deredactie.be.

Le fait que les autorités ont également pris le train en marche ces derniers temps, à l'instar de différents constructeurs automobiles, explique aussi en partie le succès des voitures partagées. De plus, à côté des grands acteurs comme Cambio, de plus en plus de petites initiatives locales apparaissent.

La popularité croissante de l'économie de partage y contribue aussi. Il existe ainsi une sorte de partage de voitures peer-to-peer. Des particuliers partagent ainsi leurs voitures entre eux par le biais d'un site web. Matthijs fait la comparaison avec Airbnb: "C'est très facile d'accès et beaucoup de personnes sont enregistrées sur le site web, mais peu d'entre elles participent réellement au partage de voitures. Cela tronque un peu les chiffres." Si nous ne tenons pas compte de ces chiffres, il y a encore une augmentation de 35% en comparaison avec l'an dernier.

Nos partenaires