Les comptes d'épargne à versements mensuels, une "arnaque légale" ?

17/09/15 à 12:41 - Mise à jour à 18/09/15 à 14:24

Source: Moneytalk

De plus en plus de banques lancent des comptes d'épargne sur lesquels vous pouvez verser un montant limité d'argent et qui donnent droit à une rémunération plus élevée. Il s'agit d'épargne avec versements réguliers. Test-Achats traitait récemment ces comptes d'épargne à versements mensuels d'"arnaque légale", mais il y a des différences majeures parmi eux.

Les comptes d'épargne à versements mensuels, une "arnaque légale" ?

© iStock

Ces comptes d'épargne, avec une 'haute' prime de fidélité, ont été récemment sous les feux des critiques. Test-Achats, entre autres, a beaucoup critiqué ces comptes de fidélité qui "n'atteignent jamais le rendement promis". Lorsque vous versez chaque mois, de manière automatique, un petit montant et que la prime de fidélité n'est acquise qu'après 12 mois, vous ne pouvez pas disposer de votre argent sans perdre votre prime. Selon l'organisation de consommateurs, les clients retirent, dans la plupart des cas, leur argent trop rapidement, de telle manière à ce que les banques ne doivent tout simplement pas payer de prime. Sur les sites web comparatifs, ces banques apparaissent cependant au-dessus du classement, avec une haute rémunération, qu'elles savent dans la pratique souvent ne pas devoir payer. Ainsi résonne la critique.

Malgré ces critiques, les banques continuent de vanter ces produits d'épargne qui récompensent les épargnants fidèles. Fintro lance seulement maintenant le compte bancaire Blue Vision, une copie carbone du compte d'épargne Etoile de la maison-mère BNP Paribas Fortis. La différence avec d'autres d'épargnes à versements réguliers, c'est qu'ils n'imposent pas de plafond mensuel, mais un plafond annuel sur vos versements.

Mot d'ordre: comparer

Fintro souligne que de tels comptes d'épargne ont été créés pour les personnes qui désirent effectivement épargner de l'argent. "Il n'est pas prévu que les client utilisent ces comptes d'épargne comme un compte à vue", confirme la banque. Fintro trouve que le compte Blue Vision est le compte d'épargne idéal pour réaliser des objectifs d'épargne dans un délai de 1 à 3 ans. Les épargnants obtiennent 1,3% de prime de fidélité et 0,10% de taux de base.

"Si vous observez l'ensemble des comptes d'épargne belges, vous verrez qu'il n'y a que cinq banques qui ne proposent pas de primes de fidélité", dit Fintro. "Vu que le taux d'intérêt sur les comptes d'épargne est très bas, les clients recherchent un compte qui offre le meilleur rendement."

Pour le consommateur, cela reste important de comparer les différentes épargnes avec versements réguliers entre elles. Ainsi, il y a des banques comme KBC et Triodos qui demandent de faire des versements mensuels, alors que d'autres comme Fintro et BNP Paribas Fortis offrent l'opportunité à leurs clients d'effectuer le versement maximal de 9.000 euros dès l'ouverture du compte d'épargne à fidélité. Et cela a un impact sur le rendement et la complexité.

Ainsi, pour les épargnants qui peuvent se permettre de verser une grosse somme une fois par an, il est beaucoup plus clair de retenir quand ils auront acquis leurs primes et quand ils devront la recevoir sur leur compte. Ils ont notamment droit à leur prime de fidélité un an après leur versement et obtiennent l'argent en une fois sur leur compte à la fin du trimestre concerné. Les clients qui font des versements mensuels doivent tenir compte de différents points dans le temps auquels ils acquièrent les primes.

Les primes, à leur tour, ne commencent seulement à générer des intérêt qu'après qu'elles aient été versées. Sur le long terme, le manque à gagné des intérêts sur les intérêts peut peser sérieusement. Fintro ajoute à cela que les clients peuvent aussi travailler avec des versement mensuels de maximum 750 euros.

Concurrence

Les comptes d'épargne de fidélité ne sont déjà plus maîtres dans le paysage de l'épargne. Ils ont de la concurrence des banques qui proposent des comptes avec seulement et uniquement un taux de base. Sur ces comptes d'épargne non réglementés, les clients ne doivent pas laisser leur argent pendant un an pour lui faire faire du rendement, mais il y a cependant un précompte mobilier exigible sur les intérêts.

Sur de tels comptes aussi, les clients ressentent une baisse des taux beaucoup plus vite. MoneYou vient ainsi d'abaisser son taux d'intérêt net du comte Epargne Directe de 1,15% vers 1,10%. Une prime de fidélité par contre reste inchangée pour les montants qui ont déjà été versés avant la baisse de la prime.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos