Mobile Vikings bouscule le marché belge des 'data'

18/12/15 à 15:14 - Mise à jour à 15:12

Source: Moneytalk

Les clients de Mobile Vikings peuvent acheter 25 gigabytes de volume de données supplémentaires pour 10 euros, en plus de leur recharge habituelle, et ce jusqu'au 29 février. La promotion sort de l'ordinaire, car les 'data' coûtent encore cher sur le marché belge.

Mobile Vikings bouscule le marché belge des 'data'

© Belga

Le simple fait que sur le site de comparaison de prix meilleurtarif.be, du régulateur IBPT, il n'y ait pas moyen de demander un tarif de plus de 9.999 megabytes reflète bien la réalité du marché mobile belge. (Nous l'avons signalé, il est donc possible que ce soit déjà adapté).

L'offre de fin d'année de Mobile Vikings, en cours d'acquisition par Medialaan, contient 5 gigabytes supplémentaires de crédit data pour 5 euros, valables pendant 1 mois. Et pour 10 euros, les clients peuvent surfer pour 25 GB extra.

Selon le Chief Viking Hans Similon, la promotion est planifiée depuis des mois en concertation avec Base, dont Mobile Vikings utilise le réseau. "Pendant les périodes de congé, nous voyons que beaucoup de Vikings utilisent plus de data mobiles. Nous désirons que nos services puissent continuer à être utilisés de manière optimale", dit Similon, qui souligne également que de plus en plus de voeux de Noël et de Nouvel An sont envoyés par voie digitale.

"Au cours de la saison des festivals de l'été dernier, nous avions déjà une offre de 5 gigabytes pour 5 euros supplémentaires. Nos clients nous ont alors fait savoir qu'un plus grand package leur ferait encore plus plaisir. Nous l'avons donc fait.

"L'offre est cependant temporaire. Après le 29 février, le tarif favorable disparaîtra, dit Similon. Il nie que la promotion aurait un lien avec une baisse d'intérêt pour l'offre Viking. "Il n'y a encore jamais eu une seule semaine au cours de laquelle le nombre de nos utilisateurs a reculé. Le compteur d'abonnements se trouve ici sur chaque bureau. Toute personne qui vient en visite chez nous peut le voir."

En savoir plus sur:

Nos partenaires