Plus de 60% des Belges envisagent de céder une partie de leur patrimoine de leur vivant

09/03/17 à 10:33 - Mise à jour à 10:32

Source: Belga

Gérer son patrimoine de façon classique et sûre reste le défi principal auquel le Belge doit faire face dans la gestion de ce premier, estiment 45% de nos concitoyens, d'après un Observatoire CBC Banque privée présenté mercredi.

Plus de 60% des Belges envisagent de céder une partie de leur patrimoine de leur vivant

© iStock

Plus de six Belges sur dix envisagent par ailleurs de céder une large partie de leur patrimoine de leur vivant. Ils songent à céder 40% de leur patrimoine et d'en garder 60% pour leurs propres besoins.

La perte d'autonomie (31%), le besoin de financement d'un proche (24%) et la perception d'un héritage (21%) sont les trois raisons principales au legs hors-décès.

Nos partenaires