Pourquoi les célibataires sont toujours les plus taxés en Belgique

13/04/17 à 13:58 - Mise à jour à 13:56

Source: Moneytalk

Les chiffres de l'OCDE nous apprennent que la pression fiscale en Belgique diminue, mais les célibataires restent toujours les plus taxés. "J'ai néanmoins l'impression que les esprits sont mûrs pour une politique qui tient compte des personnes seules", déclare Carla Dejonghe, la présidente de l'ASBL All1.

Notre pays comptait l'an dernier, avec 54%, la pression fiscale moyenne la plus élevée pour les employés célibataires sans enfants. Notre pays précède amplement les pays comme l'Allemagne (49,4%), la Hongrie (48,2%) et la France (48,1%). La pression fiscale moyenne pour les couples mariés avec deux enfants et un parent qui travaille était de 38,6% dans notre pays.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires