Pourquoi les livrets d'épargne sont-ils soudainement moins populaires ?

06/12/16 à 15:05 - Mise à jour à 15:04

Source: Moneytalk

Après un montant record sur les livrets d'épargne des Belges il y a quelques mois, les comptes d'épargne perdent aujourd'hui en popularité.

Pourquoi les livrets d'épargne sont-ils soudainement moins populaires ?

© iStock

En octobre, il y avait, tout bien compté, 257,4 milliards d'euros sur les livrets d'épargne belges. C'est le niveau le plus bas depuis novembre 2014, où 255,16 milliards d'euros se trouvaient sur les comptes d'épargne, ressort-il des récentes statistiques de la Banque Nationale. En comparaison avec septembre de cette année, il y a eu une diminution de 6,8 milliards d'euros.

Octobre est le premier mois depuis mars 2015 où le total des comptes réglementés se situe en-dessous de 260 milliards d'euros. En août, il y avait encore un montant record de 264,16 milliards d'euros sur les livrets d'épargne.

Transformation des comptes d'épargne entreprise

Les experts réagissent sans surprise à cette soudaine diminution. Leurs regards se tournent vers KBC qui, en octobre, a converti les livrets d'épargne réglementés pour les entreprises et les indépendants en livrets d'épargne non réglementés. La grande banque a fait cela pour faire baisser le taux d'intérêt sur l'épargne jusqu'à 0%. Les banques de notre pays sont contraintes de donner un taux de base minimum de 0,01% et une prime de fidélité de 0,10% sur les livrets d'épargne réglementés.

La grande banque reconnaît dans De Standaard et De Tijd que sa décision représente une grande partie de la diminution rapportée, "mais certainement pas l'entièreté du montant".

Depuis lors, d'autres banques suivent l'exemple de KBC. BNP Paribas Fortis a fait savoir en novembre que le 15 mars, sa filiale Fintro et elle-même allaient également transformer les livrets d'épargne réglementés pour les entreprises et les indépendants en livrets d'épargne non réglementés.

Taux faibles sur l'épargne

Les épargnants particuliers mobilisent également leur épargne. Du fait des faibles taux sur l'épargne, ils voient le rendement de leurs dépôts d'épargne solidement diminuer. L'an dernier, la majorité des banques ont amené le taux sur les livrets d'épargne traditionnels à 0,11%. Le mois dernier, bpost bank, Europabank et Rabobank.be ont également sabré dans les intérêts sur l'épargne.

Les formules d'épargne alternatives rapportent également de moins en moins. MeDirect, une banque internet qui propose des livrets d'épargne non réglementés avec des rendements plus élevés, a notamment aussi diminué les taux sur l'épargne. La banque en ligne diminuera ainsi, à partir du 1er janvier, le taux net sur le compte d'épargne ME3, un des livrets d'épargne au meilleur rendement net, de 1% à 0,80%. Le rendement net peut en outre tomber plus bas du fait d'une nouvelle augmentation du précompte mobilier de 27 à 30%. Les épargnants sont en outre prêts à prendre plus de risques.

Sur les livrets d'épargne réglementés, l'épargnant est exonéré du précompte mobilier sur la première tranche de 1.880 euros d'intérêts.

Nos partenaires