Vacances : connaître ses droits et obligations

20/06/13 à 19:15 - Mise à jour à 19:15

Source: Moneytalk

Vous partez bientôt en vacances ? Pour éviter toute mauvaise surprise, lisez ces quelques conseils et rappels qui vous feront économiser du temps et de l'argent.

Vacances : connaître ses droits et obligations

© © Aurelie and Morgan David de Lossy/cultura/Corbis

Si vous voyagez en voiture...

N'ayez pas le pied lourd et effacez les fonctions d'alarme sur vos GPS et GSM

Renseignez-vous sur les vitesses maximales autorisées dans les pays que vous traverserez. De plus en plus de pays s'échangent des données sur les contrevenants. Si vous êtes flashé en voiture en France, aux Pays-Bas, au Luxembourg ou en Allemagne, vous pouvez être sûr de recevoir par courrier une invitation à payer une amende dans les semaines qui suivent l'infraction.

Dans plusieurs pays, dont la France, l'Allemagne et la Suisse, l'utilisation de systèmes de navigation qui avertissent du placement d'appareils de mesure de la vitesse est interdit. L'interdiction vaut pour les GPS comme pour les ordinateurs portables, smartphones, etc., sur lesquels ces logiciels sont installés. Il vaut mieux effacer les fonctions d'avertissement de radars ; les désactiver ne suffit pas.

Quand emporter deux éthylotests, une deuxième paire de lunettes et/ou un deuxième triangle ?

L'an dernier, la France a rendu obligatoire la présence à bord de deux éthylotests. L'obligation s'est assouplie pour les étrangers qui, en principe, ne risquent plus d'amende s'il s'avère, lors d'un contrôle, qu'ils n'en disposent pas. Toutefois, dans ce cas, il vous sera demandé d'en acheter sur-le-champ - à un prix plus élevé que dans un point de vente normal. Les éthylotests doivent être munis du marquage européen. En France, vous les trouverez dans les supermarchés, pharmacies et drogueries.

Si vous portez des lunettes et circulez en Espagne, France, Allemagne, Autriche, Suisse et Portugal, vous êtes légalement tenu d'avoir une deuxième paire à bord du véhicule. Dans la négative, vous risquez l'amende en cas de contrôle. La mesure s'applique également aux lentilles de contact !

Le triangle de sécurité est obligatoire dans pratiquement tous les pays. Mais saviez-vous qu'en Espagne et en Turquie, vous devez avoir deux triangles à bord ? En cas d'accident dans ces pays, vous placerez le premier 50 mètres devant et le second 50 mètres derrière le véhicule. En Allemagne, en Croatie et en Slovénie, vous devez également vous munir de deux triangles, mais seulement si vous tractez une caravane ou une remorque.

Tenez compte des limitations en matière de porte-vélo

En Italie les porte-vélos et les vélos eux-mêmes ne peuvent pas être plus larges que l'auto. Le Portugal est le seul pays d'Europe qui interdit de fixer un porte-vélo sur l'attache remorque d'une voiture. Par contre, vous pouvez y monter un porte-vélo sur le toit des caravanes ou motor-homes.

Si vous séjournez à l'hôtel...

Si votre hôtel est en surréservation ou non conforme à votre réservation, vous disposez de droits.

Hôtel en surréservation

Si vous avez réservé vous-même l'hôtel, essayez de récupérer l'acompte éventuel dans le cadre de la législation locale. Vous pouvez également demander une indemnisation. Il vaut sans doute mieux régler la question à l'amiable avec l'hôtelier.

Si vous avez réservé l'hôtel par l'entremise d'une agence de voyage belge ou dans le cadre d'un forfait (par ex. incluant un vol), la loi sur les voyages s'applique : vous devez laisser au voyagiste une chance de proposer une solution et de limiter tant que possible votre dommage. Nul droit de demander un rapatriement pur et simple. Dans la pratique, un autre hôtel vous sera généralement proposé. Vous avez alors droit à un séjour de qualité égale ou supérieure. Si l'on vous dirige vers un hôtel plus cher, on ne pourra pas vous réclamer de supplément. Si cela s'avère impossible, vous pourrez exiger d'être rapatrié. Dans ce cas, vous avez droit au remboursement complet du voyage, éventuellement majoré d'une indemnisation.

Hôtel non conforme

Si l'hôtel réservé correspond peu aux photos de la brochure (chambre non climatisée, chambre sans vue sur mer, etc.), vous devez sans tarder déposer plainte sur place. Vous devez donner au représentant du voyagiste la possibilité de régler le problème sur place.

Vous pouvez porter plainte auprès du représentant de votre tour-opérateur. Il possède des formulaires de réclamation que vous devez signer tous les deux. Conservez-en un exemplaire. Si le représentant refuse de compléter une réclamation, adressez-la directement par e-mail ou fax au tour-opérateur en Belgique. Rassemblez les preuves des problèmes survenus. A votre retour, demandez une indemnisation.

Sachez qu'en cas de réservation directe (effectuée sans passer par une agence), la loi sur les voyages ne joue pas et vous devrez trouver une solution sur place avec l'hôtelier.

Pour d'autres conseils, connaître vos droits et obligations en cas de voyage en avion ou encore, savoir quand faire intervenir la Commission de litiges voyages, lire J. ROODHOFT et J. STEENACKERS, " La check-list du voyageur prévoyant ", Trends-Tendances du 20 juin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires