Epargner ou investir ?

25/01/13 à 17:28 - Mise à jour à 17:28

Source: Moneytalk

Les taux d'intérêts historiquement bas du moment mettent en appétit les épargnants qui sont tentés d'investir sur le marché boursier. Quels sont les risques ?

Méfiez-vous des 'amis' qui vous font miroiter des bénéfices mirobolants en quelques semaines à peine, alors que les taux d'intérêt sont au plus bas. Ce sont les mêmes qui font l'impasse sur leurs pertes parfois substantielles. Plus le rendement est important, plus le risque inhérent à l'investissement est élevé. Nous avons tous en mémoire des déculottées boursières historiques. Qui ne se souvient, par exemple, de la faillite de l'entreprise yproise de reconnaissance vocale Lernout & Hauspie (L&H), qui a provoqué la ruine de centaines d'investisseurs et de petits épargnants au début des années 2000? Heureusement, la bourse n'engendre pas que des débâcles et des catastrophes. Force est de constater que les investissements boursiers sont nettement plus rentables qu'un livret d'épargne classique. A condition toutefois de respecter un certain nombre de principes de base. Règle numéro une : investissez l'argent dont vous n'avez pas immédiatement besoin. Comme chacun sait, la bourse est fluctuante et cyclique. A court terme, les marchés réagissent aux informations quotidiennes, aux événements politiques, aux rumeurs. A long terme, la bourse suit la tendance générale de l'économie. Pour avoir une chance de réaliser des bénéfices boursiers à court terme, il convient de prendre le temps de s'informer et de suivre de près l'évolution des marchés. Ne perdez toutefois pas de vue qu'investir n'est pas une science exacte. Règle de base numéro deux : faites preuve de patience et de persévérance, ne cédez pas à la panique. Ne prenez pas de décisions précipitées et répartissez les risques sur plusieurs entreprises et/ou secteurs d'activités. Fiez-vous au bon sens populaire en évitant de mettre tous vos oeufs dans le même panier! En guise de conclusion, investissez uniquement l'argent dont vous pouvez vous passer à court et à moyen terme (dix ans, voire plus). Si vous souhaitez un rendement supérieur à la moyenne, diversifiez vos investissements et constituez un portefeuille équilibré en répartissant les risques. (VIM)

Nos partenaires