Extension des indemnités en faveur des victimes de l'amiante

31/03/14 à 09:23 - Mise à jour à 09:23

Source: Moneytalk

Dès le 1er avril 2014, en prévoyant une extension financière pour l'aide d'une autre personne et le remboursement des soins de santé prodigués aux victimes environnementales, le bénéficiaire du Fonds amiante et celui du Fonds des maladies professionnelles en ce qui concerne l'intervention pour les soins et l'aide d'une autre personne, sera sur un même pied d'égalité.

La victime environnementale et l'indépendant pourront bénéficier de l'intervention d'une autre personne pour leur prise en charge : 1559,38 euros par mois pour une aide à temps plein (779,69 euros, à mi-temps). De plus, ils pourront prétendre à un remboursement de la partie non remboursable de soins. Pour ce faire, ces montants ne devront pas déjà être versés une première fois dans le cadre d'une maladie professionnelle. Le Fonds amiante remboursera la quote-part du coût des soins qui seront en rapport avec la maladie et qui, conformément à l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités et après l'intervention accordée sur la base de cette dernière, sera à charge de la personne atteinte de cette maladie. Néanmoins, elle ne devra pas bénéficier du remboursement des soins pour la même affection en vertu des lois relatives à la prévention des dommages résultant des maladies professionnelles et à la réparation des dommages résultant de celles-ci, ou de la loi sur la prévention ou la réparation des dommages résultant des accidents du travail, des accidents survenus sur le chemin du travail et des maladies professionnelles dans le public. (Belga)

Nos partenaires