Déclaration d'impôts: les six erreurs les plus fréquentes

28/04/16 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Moneytalk

Le Service Public Fédéral Finances a établi une liste des six erreurs les plus souvent commises dans le traitement des déclarations d'impôts. Il publie cette liste à l'occasion de la présentation de la nouvelle déclaration d'impôts, qui compte 810 codes.

Déclaration d'impôts: les six erreurs les plus fréquentes

© Belga

La déclaration d'impôts devient de plus en plus compliquée. Cette année, elle compte 38 codes de plus, principalement liés au logement. Comme cette complexité sème parfois la confusion, le SPF a établi une liste des principales bévues commises quand on remplit sa déclaration d'impôts.

Les six erreurs principales:

1. Oubli de déclarer certains revenus

2. Nombre de personnes à charge ou composition du ménage incorrects

3. Réduction d'impôt pour épargne-logement, épargne à long terme et déduction pour habitation unique

4. Absence de limitation du montant des frais de garde d'enfants (11,20 € par jour de garde et par enfant)

5. Montant des libéralités

6. Erreur dans le report des réductions d'impôt pour les dépenses faites en vue d'économiser l'énergie

Le service fiscal prévoit toutefois une aide à la population. Ainsi, le fisc envoie des déclarations simplifiées et pré-remplies aux retraités, étudiants et aux personnes qui perçoivent un revenu faible. Cette année, il enverra 2.193.666 déclarations pré-remplies.

Désormais, Tax-on-web est accessible sur tablette et sur smartphone par le biais d'un lecteur de carte eID sans fil ou via un code de sécurité sur une application mobile.

Moins de déclarations papier

Par ailleurs, le SPF fait savoir que Tax-on-web progresse rapidement. Ainsi, l'année dernière 3,57 millions de contribuables ont rempli leur déclaration en ligne. En 2014, il y en avait encore 3,47 millions. L'année dernière, 1,07 million de Belges ont rempli une déclaration en papier, en 2014, le compteur affichait encore 1,31 million et en 2011 ce nombre s'élevait à 2,06 millions.

Le SPF s'adresse également aux personnes qui ont de l'argent à l'étranger: "En 2016, l'Europe échange automatiquement les données sur les revenus étrangers de 2014. Les contribuables doivent en être conscients et déclarer correctement leurs revenus étrangers (retraites, salaires, biens immobiliers...)."

Le SPF révèle également que le Belge rend sa déclaration dans les temps. Les chiffres du SPF Finances nous apprennent que 94% des contribuables remettent leur déclaration à temps. Après l'envoi de lettres de rappel, ce pourcentage atteint les 97%. Les personnes qui ne rentrent pas leur déclaration se voient infliger une amende administrative de 50 à 1.250 euros, un accroissement d'impôt de 10 à 200% et une taxation d'office.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos