Fiscalité : les isolés ne sont pas toujours pénalisés

09/12/15 à 11:00 - Mise à jour à 08/12/15 à 14:35

Source: Moneytalk

Il est faux de croire que les isolés paient systématiquement plus d'impôts que les cohabitants légaux ou les époux. Tour d'horizon des différences entre les deux statuts.

L'administration fiscale ne connaît que deux types de contribuables : les personnes mariées et les isolés. Depuis 2004, le législateur opère une distinction entre d'une part, les cohabitants légaux qui bénéficient du même statut fiscal que les personnes mariées et, d'autre part, les cohabitants de fait dont le statut, sur le plan fiscal, reste celui des isolés.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires