Le fisc accepte-t-il les pertes liées à une activité complémentaire ?

09/08/16 à 13:12 - Mise à jour à 13:12

Dans la pratique, un indépendant complémentaire qui subit des pertes depuis des années, ça passe mal auprès du fisc ! Certainement si vous déduisez ces pertes de vos revenus professionnels d'employé. Le risque existe que le fisc juge que les frais consentis pour votre activité complémentaire sont "exagérés" et supprime la perte.

Vous pouvez contester cette décision. La majeure partie de ces litiges sont tranchés par le juge. La plupart des juges se prononcent dans ce cas en faveur du contribuable, estimant que c'est à l'administration fiscale qu'il revient de prouver que des frais professionnels "dép...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires