Les entrepreneurs face à un périlleux dilemme

12/09/17 à 10:39 - Mise à jour à 10:43
Du Trends-Tendances du 07/09/17

Onze milliards. C'est le montant des capitaux détenus par 25.000 PME dont les actionnaires pourront bientôt organiser la sortie sans avoir à payer d'impôts. Mais comment les entrepreneurs peuvent-ils échapper aux multiples écueils qui entourent d'ordinaire une telle opération ?

Tout commence en mars 2013, lorsque le gouvernement Di Rupo est en quête d'argent. Le viseur se tourne alors vers les entrepreneurs et les professions libérales. " Le gouvernement Di Rupo avait trouvé l'idée suivante : augmenter le précompte mobilier sur les bonis de liquidation de 150 %, rappelle Dominiek Delobel, expert fiscal auprès de la Banque J.Van Breda & C°. L'objectif était de percevoir les futurs impôts anticipativement afin d'équilibrer le budget. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires