Les voitures de société les plus polluantes échappent à la nouvelle hausse de taxes

16/11/15 à 15:56 - Mise à jour à 15:55

Source: Moneytalk

Les personnes qui roulent avec une voiture de société devront payer des taxes supplémentaires l'an prochain. Cependant, pour les voitures les plus économes en carburant et pour les voitures les plus polluantes, rien ne change.

Les voitures de société les plus polluantes échappent à la nouvelle hausse de taxes

© Thinkstock

Chaque année, le fisc adapte la formule qui détermine le montant de la taxe que les conducteurs de voitures de société devront payer. Le dénommé avantage de toute nature est calculé sur base du prix de revient des voitures et de leur émission en CO2.

L'an prochain, le fisc diminuera les valeurs de référence pour l'émission de CO2. Celles-ci passent à 89 grammes par kilomètre pour les voitures diesel et à 107 pour les voitures à essence. C'est ce qu'écrit De Standaard. Le quotidien souligne que les chiffres ne sont pas encore officiels car les adaptations ne font pas encore l'objet de publication d'un arrêté royal.

Les voitures les plus polluantes

Il n'y rien qui change pour les voitures les plus économes ni pour les plus polluantes. Les voitures les plus économes en carburant tombent de toute façon à nouveau sous la nouvelle limite minimum. Et les voitures les plus polluantes se trouvent également toujours au-dessus du nouveau maximum. Les conducteurs de voitures de société qui étaient déjà imposés de manière maximale ne seront pas imposés de manière supplémentaire l'an prochain.

Selon le journal, les taxes augmentent en moyenne de 1,8% pour les 20 voitures les plus populaires. Mais la plupart des travailleurs ne sentiront pas l'augmentation de taxes. Car la taxe diminue à mesure que la voiture veillit. Pour la plupart des travailleurs, cette diminution est plus importante que l'augmentation par le biais des normes d'émission plus sévères.

(NS)

Nos partenaires