Forte hausse de l'absentéisme de longue durée

04/11/13 à 07:32 - Mise à jour à 07:32

Source: Moneytalk

Durant le premier semestre 2013, le nombre de travailleurs en invalidité, c'est-à-dire en incapacité de travail pour cause de maladie durant plus d'un an, a connu une croissance encore plus forte que les années précédentes. Le groupe de services RH, Securex, constate ainsi une augmentation de 14% des absences de plus d'un an, alors qu'en 2012, l'augmentation avait été "limitée" à 9%. Il s'agissait alors déjà d'une accélération comparativement à la hausse de 3% en 2011.

Le nombre de jours non prestés pour absence de longue durée risque de dépasser le nombre de jours non prestés pour absences de courte durée (jusqu'à 1 mois) pour l'ensemble de l'année 2013. Cette hausse s'explique entre autres par le vieillissement de la population active et l'augmentation des absences de longue durée chez les jeunes travailleurs, et surtout chez les ouvriers et les femmes. La charge physique prolongée, le stress et le burn-out sont les causes principales d'invalidité. En outre, explique Securex, on constate un phénomène de rattrapage de certaines provinces. Ainsi, les Brabants flamand et wallon ainsi qu'Anvers enregistré une croissance accrue (+20 à 50%) au cours du premier semestre de 2013, tout en restant sous la moyenne nationale du taux d'absentéisme de longue durée. À l'exception de Namur, les autres présentent un nombre de jours d'absence avec indemnités d'invalidité plus élevé que la moyenne. Les champions concernant les absences pour invalidité sont les travailleurs hennuyers et liégeois. (Belga)

Nos partenaires