Harmonisation des allocations familiales

22/11/13 à 16:11 - Mise à jour à 16:11

Source: Moneytalk

Les conditions sociales de nombreux indépendant sont difficiles. Il y a peu, le Syndicat neutre des indépendants indiquait que le nombre d'entrepreneurs à titre principal dont le revenu mensuel est de maximum 833 euros a augmenté de 3% entre 2011 et 2012. A cette date, 109.907 indépendants à titre principal auraient donc obtenu un salaire plus bas que le seuil de pauvreté fixé, par l'Europe à 2.100 euros pour une famille avec deux enfants à charge.

Victimes innocentes d'une telle situation : les enfants. Afin d'améliorer quelque peu la situation, le conseil des ministres a décidé vendredi de revoir le montant des allocations familiales accordées aux enfants des travailleurs indépendants. Pour la première fois dans notre histoire, un enfant d'indépendant sera considéré comme un enfant de travailleur salarié. Autrement dit, les allocations familiales accordées à l'un seront égales à celles accordées à l'autre. Cette mesure entrera en vigueur le premier juillet prochain. Actuellement, les montants payés pour les enfants de travailleur salarié se montent à 90,25 € pour le premier enfant, 167,05 € pour le deuxième et 249,41 € pour le troisième. Par ailleurs, le conseil des ministres a également décidé d'octroyer aux indépendants qui bénéficient d'une assurance en cas de faillite d'un supplément aux allocations familiales identique à celui accordé aux chômeurs de longue durée. Ainsi, les enfants concernés bénéficieront d'un supplément de 45,96 € pour le premier, de 28,49 € pour le deuxième et de 5 € supplémentaire pour tout enfant à partir du troisième enfant. (Belga)

Nos partenaires