Il fait bon être auteur en Belgique

23/04/13 à 20:20 - Mise à jour à 20:20

Source: Moneytalk

Vous cherchez une activité qui est relativement peu taxée? Écrivez par exemple un livre ou une pièce de théâtre. Les autorités fiscales belges se montrent très clémentes envers le droit d'auteur.

Ce mardi est la journée internationale du livre du droit d'auteur. Elle a été mise en place par l'UNESCO pour stimuler la lecture, l'édition et la protection de la propriété intellectuelle. En Belgique, le droit d'auteur bénéficie depuis 2008 d'un traitement fiscal favorable. La première tranche de 56.450 euros n'est taxée qu'à 15 pour cent. C'est parce que le droit d'auteur est considéré comme un revenu mobilier. En outre, il est possible de retirer la moitié de la première tranche de 15.050 euros en dépenses. Cela fait un impôt effectif de 7,5 pour cent sur cette première tranche. Sur la tranche entre 15.050 euros et 30.110 euros, la déduction forfaitaire des frais s'élève à 25 pour cent. Au-dessus de 30.110 euros, il ny' a plus de déduction forfaitaire des frais. Les revenus d'un auteur de plus de 56.450 euros peuvent être considérés comme un revenu professionnel et être imposés progressivement. Plus le revenu est élevé, plus le taux d'imposition sera élevé. S'il ne s'agit pas d'un revenu professionnel, l'auteur continue de jouir du taux bas pour les droits d'auteur. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos