Il faut épargner plus avant d'acheter un bien immobilier

13/03/14 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Moneytalk

Il y a quelques semaines lors de la présentation de l'évolution du marché immobilier dans les différentes provinces, les notaires avaient déjà indiqué que les candidats acquéreurs d'un bien trouveraient de moins en moins de banques prêtes à leur accorder un crédit sur 100% de la valeur du bien (voire plus s'il faut encore y ajouter les différents frais). Et, Jean-Paul Mignon d'insister : "si vous n'en avez pas les moyens, restez locataires. Une maison, cela coûte cher."

C'est à présent Immotheker qui vient confirmer ces propos. Selon les dernières statistiques des crédits hypothécaires, il apparaît que les candidats propriétaires mettent en moyenne 85.000 € en vue d'obtenir le prêt qui leur permettra d'acquérir un premier bien. Il s'agit là d'une augmentation de 24% par rapport à 2011 et ne reflète pas la hausse du marché immobilier (+6% en moyenne sur les deux dernières années). Autrement dit, l'apport nécessaire est proportionnellement toujours plus importantes. Pour Jean-Paul Mignon, ce résultat était attendu et peut être salutaire. Il n'est pas rare, en effet, que des couples se retrouvent dans de délicates situations financières lorsqu'il s'agit de rembourser leur crédit hypothécaire. La perte d'un emploi ou un problème de santé grave peuvent réduire la capacité de remboursement. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos