Cinq conseils avant d'acheter un bien immobilier en Espagne

29/03/16 à 14:24 - Mise à jour à 14:23

Source: Moneytalk

Acquérir une villa ou un appartement en Espagne n'est pas simple et il vaut mieux le faire avec l'aide d'une agence qui connaît très bien le marché immobilier espagnol.

Cinq conseils avant d'acheter un bien immobilier en Espagne

© iStock

Après quelques années difficiles, les prix de l'immobilier en Espagne sont à nouveau en hausse. Dans les Iles Canaries et les Iles Baléares, les prix ont augmenté de 3,2%. Sur la péninsule ibérique et plus précisément les côtes espagnoles, la hausse des prix reste limitée à environ 1%.

Les personnes qui envisagent l'acquisition d'une seconde résidence en Espagne ont donc intérêt à bien se préparer. C'est pourquoi Hip Estates, une agence immobilière belge spécialisée dans les biens immobiliers espagnols, énumère les cinq conseils suivants pour faciliter l'achat d'un logement dans ce pays.

1. Déterminez votre budget à l'avance (et comptez 15% d'extras)

Pour trouver la bonne propriété, il est important d'établir un budget déterminé à l'avance. En fonction de la région dans laquelle vous achetez, il est important d'y inclure une marge de 15% pour le paiement de la TVA, du notaire, de l'enregistrement et des taxes.

2. Prenez les conseils d'un avocat

Sans avocat local, vous négligerez certains aspects et certaines règles ne seront pas en ordre. Moyennant les procurations nécessaires, un avocat peut en outre agir en votre nom et veiller à ce que votre compte bancaire soit ouvert. Après l'acquisition, il peut encore être utile, par exemple pour mettre vos volontés concernant votre bien immobilier en ordre.

3. Avec ou sans hypothèque ?

Maintenant que les prix de l'immobilier sont à nouveau dans une tendance croissante et que la confiance dans l'économie et le secteur bancaire espagnols augmente, la souscription d'un crédit hypothécaire est certainement une option. La plupart des banques sont disposées à prendre jusqu'à 70% du projet total en hypothèque.

En fonction de votre situation personnelle, il est toutefois conseillé d'également demander une proposition de crédit hypothécaire auprès de votre banque en Belgique, où les crédits sont actuellement plus avantageux.

4. Vérifiez la législation locale en matière de location

Si vous avez l'intention de mettre le logement en location, le lieu où se trouve votre seconde résidence n'est pas sans importance. Un bien immobilier proche de la côte ou à proximité de magasins et de restaurants sera souvent loué plus facilement que s'il se trouve à l'intérieur du pays et loin de toute animation.

Mais tenez également compte de la législation locale en termes de location et de loyer lorsque vous choisissez votre bien. Certaines régions appliquent des lois et des règles strictes lorsqu'il s'agit de louer à des touristes.

5. Négociez le prix (mais n'exagérez pas)

Maintenant que le marché immobilier espagnol revit, l'acheteur se trouve en position moins forte qu'il y a quelques années. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas obtenir de réduction sur le prix d'achat. Surtout pour les habitations existantes ou les appartements. Lorsqu'il s'agit d'habitation neuve, il n'est pas possible d'obtenir des réductions sur le prix établi, d'autant plus que la demande excède actuellement l'offre pour ces biens. Evaluez donc correctement à l'avance jusqu'où vous désirez aller dans les négociations.

En savoir plus sur:

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire de Moneytalk.be

Les derniers articles en un clin d'oeil



Immo

Plus d' immo »


Nos partenaires